Assurance auto : faut-il s’assurer tous risques ou au tiers ?

Selon les conducteurs et le type de véhicule, il peut être judicieux d’opter pour une assurance auto

Cercle LAB : Retour sur la 1ère réunion du Club Santé

Le 9 octobre, le Club Santé du Cercle LAB s’est réuni autour du sujet de « l’innovation en assurance santé

Assurance construction : Alliage Assurances placé en liquidation

En redressement depuis août dernier, Alliage Assurances (ex-SFS France) a finalement été placée en liquidation

Fusion : Plusieurs mutuelles rejoignent Viasanté

Plusieurs mutuelles viennent grossir les rangs de Viasanté

L’Argus Factory, un événement à ne pas manquer !

Les 3 et 4 juillet a lieu l’Argus Factory

Résiliation à tout moment: le gouvernement reporte le projet

Le gouvernement ne déposera pas d’amendement à la loi Pacte pour faciliter la résiliation des complémentaires santé, affirme le ministère de la Santé, qui assure que cette réforme se fera via un autre projet de loi et entrera en vigueur en 2020.

Demandée par Emmanuel Macron, la résiliation “à tout moment” et sans frais des contrats d’assurance santé a suscité ces derniers jours l’opposition des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance, rejoints par les cinq grandes centrales syndicales (CFDT, CGT, FO, CFTC, CFE-CGC).

Ce n’est que partie remise

Officiellement, le gouvernement aurait renoncé à déposer l’amendement à la loi sur la croissance et le développement des entreprises pour des questions juridiques, selon France Info. Le gouvernement craignait que l’amendement soit considéré comme un cavalier législatif par le Conseil Constitutionnel.

Malgré l’opposition de la plupart d’organismes complémentaires, l’exécutif ne renonce pas à la mesure et souhaite qu’elle entre en vigueur dès 2020. Selon une source contactée par l’AFP “un travail est en cours avec les parlementaires pour trouver le bon vecteur législatif“, affirmant que l’engagement du chef de l’Etat “sera tenu” et que “la mesure sera présentée à l’Assemblée nationale dans les prochaines semaines pour une mise en oeuvre en 2020, comme prévu“. Le projet pourrait réapparaître dans la prochaine loi santé présentée au conseil des ministres le 13 février, selon France Info.

Avec agences

Lire la suite ici : Résiliation à tout moment: le gouvernement reporte le projet (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro

Courtage : Aon France s’offre Chapka Assurances

Aon France débute l’exercice 2019 en signant l’acquisition de Chapka Assurances, cabinet spécialisé dans l’assurance voyage en ligne. Avec ce rachat, le courtier de la rue de la Fédération veut accélérer sur ses activités affinitaires.

Aon France annonce avoir fait l’acquisition du courtier Chapka Assurances, spécialiste français de l’assurance voyage en ligne pour les professionnels du tourisme et les particuliers (courts séjours, voyages longue durée, programme vacances travail, stage et études à l’étranger, expatriation) et dont le chiffre d’affaires dépassait fin 2017 les 5M d’euros. Avec cette opération, Aon France (303M d’euros de CA fin 2017) souhaite ainsi développer sa branche affinitaire (assurance annulation, emprunteur, santé, auro, MRH, téléphones mobiles).

« Au sein d’Aon, Chapka Assurances pourra continuer à grandir en bénéficiant de la puissance d’un groupe international, et de la notoriété d’un des leaders du courtage en assurance sur le marché français », déclare le courtier d’origine américaine dans un communiqué.

« Nous nous réjouissons d’accueillir les fondateurs et l’équipe de Chapka au sein d’Aon et de leur offrir un cadre leur permettant d’une part d’aller encore beaucoup plus loin dans leur développement, d’autre part de renforcer notre propre expertise dans l’affinitaire », conclut Robert Leblanc, PDG d’Aon France.

Lire la suite ici : Courtage : Aon France s’offre Chapka Assurances (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro

Courtage : April en passe d’être racheté par le fonds CVC

Le fondateur de l’assureur April a indiqué samedi être entré en négociations exclusives avec le fonds d’origine américaine CVC Capital Partners pour lui céder sa participation de contrôle sur la base de 22 euros par action.

Un tel prix représente une prime de 75,3% par rapport au cours de la société lyonnaise le 22 octobre, à la veille de l’annonce par Bruno Rousset qu’il réfléchissait à une possible cession de ses parts, relève son communiqué. A travers sa holding Evolem, M. Rousset détient 65,13% du capital d’April.

Si les négociations engagées avec CVC devaient aboutir, ce dernier serait tenu, aux termes de la réglementation boursière, à lancer une offre publique d’achat (OPA) pour acquérir le reste du capital en circulation à ce même prix de 22 euros par titre.

M. Rousset avait fondé il y a trente ans April, une société qui exerce le double métier d’assureur et de courtier en assurances. Le moment choisi pour céder ses parts correspond à un sensible redressement de l’activité de l’entreprise après plusieurs années difficiles.

Le prix retenu pour la cession, même s’il traduit une prime importante pour les actionnaires, reste toutefois très loin des sommets atteint par le titre, puisque ce dernier valait 47 euros il y a dix ans. La semaine dernière, April avait annoncé être menacé d’un très lourd redressement fiscal, d’un montant de 69,8 millions d’euros, lié aux activités de sa filiale maltaise de réassurance Axeria Ré.

Le prix proposé par CVC valorise la totalité du groupe April à 900 millions d’euros. Mais ce montant pourrait être ajusté en fonction de l’accord trouvé avec l’administration fiscale française (sous réserve d’une franchise de 10 millions d’euros), précise le texte.

Evolem réinvestira dans April une part “minoritaire” de l’argent tiré de la cession de ses parts. Le management d’April sera également associé au capital. La cession du bloc de contrôle de M. Rousset devrait intervenir au deuxième trimestre, déclenchant ainsi le lancement de l’OPA sur le solde du capital. L’an dernier, April a réalisé un chiffre d’affaires de 928 millions d’euros. Pour l’année en cours, l’assureur table sur une progression de ses performances opérationnelles “dans le haut” d’une fourchette allant de +6% à +10%.

Lire la suite ici : Courtage : April en passe d’être racheté par le fonds CVC (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro

Assurance vie : La collecte nette sur sa lancée en novembre

INFOGRAPHIES – Selon les chiffres publiés par la Fédération française de l’assurance, la collecte nette a atteint 2,7Mds d’euros au mois de novembre 2018.

En novembre, la collecte nette est restée sur la même tendance que celle observée en octobre dernier. Elle a ainsi atteint 2,7Mds d’euros proche des 2,5Mds d’euros enregistrés un mois plus tôt.

Les cotisations versées aux assureurs se sont tassées à 11,8Mds d’euros contre 13,1Mds d’euros en octobre. Dans le même temps, les prestations ont baissé de 1,3Mds d’euros à 9,2Mds d’euros.

Depuis janvier 2018, une nouvelle dynamique est enclenchée avec 23,1Mds d’euros de collecte nette. Pour rappel, sur l’ensemble de l’année 2017, elle s’établissait à 8,4Mds d’euros

Autre point positif pour le secteur, la part des unités de compte est repartie à la hausse. Avec 3,4Mds d’euros de collecte, elle s’établit à 28,8% des cotisations, soit un peu au-dessus de la moyenne de de 28% observée depuis le début de l’année.

L’encours gagne quant à lui 1% sur un an à 1.704Mds d’euros.

Lire la suite ici : Assurance vie : La collecte nette sur sa lancée en novembre (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro

Brexit : Chubb pose officiellement ses valises en France

Comme il l’avait fait savoir l’année dernière, l’assureur Chubb European Group annonce qu’il a depuis le 1er janvier 2019 officiellement redomicilié ses activités de Londres en France dans le cadre de sa préparation au Brexit.

«  Cette opération, qui a été approuvée par les régulateurs en juillet 2018, permet aux clients de Chubb de bénéficier d’un service ininterrompu, quel que soit le résultat des négociations sur le Brexit entre le Royaume-Uni et l’Union Européenne », indique l’assureur dans un communiqué.

Les deux entités Chubb European Group SE et Ace Europe Life SE, dont les sièges sociaux sont désormais situés dans la quartier d’affaires de La Défense, opèrent maintenant sous le contrôle de ACPR (Autorité de contrôle prudentiel et de résolution) et à partir d’une succursale au Royaume-Uni où les deux entités sont soumises à la réglementation de la Financial Conduct Authority.

Lire la suite ici : Brexit : Chubb pose officiellement ses valises en France (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro