Assurance auto : faut-il s’assurer tous risques ou au tiers ?

Selon les conducteurs et le type de véhicule, il peut être judicieux d’opter pour une assurance auto

Cercle LAB : Retour sur la 1ère réunion du Club Santé

Le 9 octobre, le Club Santé du Cercle LAB s’est réuni autour du sujet de « l’innovation en assurance santé

Assurance construction : Alliage Assurances placé en liquidation

En redressement depuis août dernier, Alliage Assurances (ex-SFS France) a finalement été placée en liquidation

Fusion : Plusieurs mutuelles rejoignent Viasanté

Plusieurs mutuelles viennent grossir les rangs de Viasanté

L’Argus Factory, un événement à ne pas manquer !

Les 3 et 4 juillet a lieu l’Argus Factory

Chubb : Jean-Marie Haquette nommé directeur souscription IARD France

Chubb étoffe ses équipes en nommant Jean-Marie Haquette au poste de directeur souscription IARD France. Ce dernier sera placé sous la responsabilité directe de Nadia Côté, la directrice générale de l’assureur dans l’Hexagone.

Jean-Marie Haquette, qui aura notamment pour mission de gérer et développer les lignes de produits dommages aux biens, RC, risques techniques, transports, risques financiers (y compris le cyber), risques environnementaux et caution de l’assureur, devient par ailleurs membre du comité de direction de Chubb en France.

Passé par les Mutuelles Unies et Axa Re, Jean-Marie Haquette compte plus de vingt ans d’expérience dans le secteur de l’assurance. Après avoir occupé plusieurs postes de senior management chez Zurich Corporate France entre 2005 et 2015, ce dernier était précédemment directeur de Global Risks France de Mapfre.

« Je suis ravie que Jean-Marie rejoigne notre équipe. Il possède une excellente expertise de l’assurance IARD et une grande connaissance du marché français », indique Nadia Côté, la directrice générale de Chubb France, avant de conclure : « son expérience à différents postes de direction lui donne tous les atouts pour manager nos équipes de souscription et développer notre portefeuille et notre offre de produits ».

Lire la suite ici : Chubb : Jean-Marie Haquette nommé directeur souscription IARD France (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro

Zurich France : Ouly Sané nommée DRH

Ouly Sané, dans le groupe Zurich France depuis 2004, prend le poste de directrice des ressources humaines. Elle entre au comité de direction de l’assureur.

Ouly Sané est diplômée d’une maîtrise de gestion des entreprises et des administrations option ressources humaines de l’université Paris XII. Elle entame sa carrière en 2002 comme chargée formation chez Chronopost International. Deux ans plus tard, elle intègre donc Zurich France en tant que gestionnaire RH, chargée notamment de développer la formation professionnelle.

« Les compétences professionnelles d’Ouly, ses qualités humaines, son courage, et son sens de l’éthique lui permettront de porter la fonction RH encore plus loin, et de soutenir activement mon ambition de remettre l’humain au cœur de notre entreprise et de notre stratégie. Son profil vient enrichir et compléter le comité de direction de Zurich France », indique Florence Tondu-Mélique, directrice générale de Zurich France.

Dans ses nouvelles fonctions, Ouly Sané aura pour mission de promouvoir la culture de la performance, de développer l’engagement et l’expertise et de renforcer la marque employeur.

Lire la suite ici : Zurich France : Ouly Sané nommée DRH (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro

Nomination : Changement de directeur général pour Vyv

Le groupe Vyv va changer de directeur général. François Venturini sera remplacé par Stéphane Dedeyan.

François Venturini laissera les clés du groupe Vyv à Stéphane Dedeyan, ancien directeur général délégué de Generali France, selon un communiqué de presse, confirmant une information révélée par la Lettre de l’Assurance. La passation devrait s’effectuer entre octobre, date d’arrivée de Stéphane Dedeyan comme directeur général délégué et fin janvier prochain.

Âgé de 52 ans, Stephane Dedeyan, diplômé de HEC et de l’Institut des actuaires français, avait quitté ses fonctions chez Generali France en septembre 2017, quelques mois après le départ d’Eric Lombard. Il avait rejoint l’assureur italien en 1999, d’abord comme inspecteur des risques professionnels au sein de GPA, avant d’en devenir le directeur général délégué en 2013.

Lire la suite ici : Nomination : Changement de directeur général pour Vyv (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro

Résultats 2018 S1 : L’assurance tire le bénéfice de BPCE

Le géant bancaire mutualiste BPCE, fruit de l’union des Banques populaires et des Caisses d’épargne, a annoncé jeudi un bénéfice net en hausse au deuxième trimestre, stimulé par le dynamisme de sa filiale Natixis, particulièrement dans la gestion d’actifs.

Entre avril et juin, BPCE, désormais dirigé par Laurent Mignon, ancien patron de Natixis, a dégagé un bénéfice net en hausse de 6,1% sur un an à 1,04 milliard d’euros et un produit net bancaire (PNB) – équivalent du chiffre d’affaires – aussi en progression de 3,1%, atteignant 6,2 milliards d’euros. Le pôle “banque de proximité et assurance” de BPCE affiche des revenus quasiment stables (+0,9% en données retraitées à 4,3 milliards d’euros), affectés par l’environnement de taux bas qui plombent les gains retirés des écarts de taux d’intérêts.

Au niveau des réseaux de détail, les revenus des Banques Populaires progressent de 2,8% à 1,6 milliard d’euros et ceux des Caisses d’Epargne se replient de 1,4% à 1,8 milliard en données publiées. Le trimestre est aussi marqué “par le projet d’intégration des équipes du Crédit foncier qui s’inscrit dans le plan de transformation du groupe BPCE”, a souligné M. Mignon lors d’une conférence téléphonique, indiquant que le processus de consultation et d’information avait débuté le 20 juillet avec les instances représentatives du personnel.

Fin juin, la banque mutualiste avait annoncé la dissolution en son sein du Crédit Foncier, acteur bancaire spécialiste du crédit immobilier depuis 166 ans, faute d’une rentabilité suffisante. Ce projet avait donné lieu à un mouvement de grève à la mi-juillet du personnel de l’entité dénonçant la fin d’un modèle social de financement immobilier. Sur ce point, le nouveau président du directoire s’est voulu rassurant, affirmant que le projet d’intégration “visera à pérenniser les activités et les expertises du Crédit Foncier au sein du groupe tout en étant responsable vis-à-vis des collaborateurs et des clients, notamment en visant spécifiquement l’accession sociale à la propriété”. Le groupe mutualiste s’est également félicité de la mise en place ce mois-ci du paiement instantané pour l’indemnisation en assurance.

Pas de commentaires sur CNP Assurances/La Banque Postale

Interrogé sur les rumeurs de rapprochement entre CNP Assurances et Banque Postale, le patron de BPCE, membre du pacte d’actionnaires du groupe d’assurances, a refusé de commenter “les éventuelles discussions”. “Nous avons des liens d’affaires nombreux ce qui ne veut pas dire que notre présence au capital revête un enjeu stratégique, c’est en revanche un partenaire client important auquel nous sommes très attentif”, a-t-il détaillé.

La banque mutualiste continue de profiter du dynamisme de Natixis, sa filiale cotée d’investissement, de financement et d’assurances, pilotée par François Riahi, son nouveau directeur général. Au second trimestre, le bénéfice net de Natixis s’affiche en franche progression de 19%, à 580 millions d’euros, un résultat au-dessus des attentes des analystes, qui tablaient en moyenne sur un bénéfice de 491 millions d’euros, selon le consensus compilé par Bloomberg.

Toujours au sein de cette filiale, le produit net bancaire est également ressorti meilleur que prévu, en hausse de 7% à 2,58 milliards d’euros. Ces résultats s’expliquent essentiellement par la croissance des revenus dans les branches gestion d’actifs (+10% à 819 millions d’euros) et d’assurance (+8% à 193 millions d’euros). Un point noir néanmoins, la banque grande clientèle qui accuse un repli de ses revenus (-5% à 965 millions d’euros), en raison notamment de la volatilité des marchés.

Sur ce trimestre, Natixis indique avoir finalisé des acquisitions dans le conseil en fusion-acquisition avec le rachat de Fenchurch Advisory Partners au Royaume-Uni, Vermilion Partners en Chine et Clipperton en France.

Lire la suite ici : Résultats 2018 S1 : L’assurance tire le bénéfice de BPCE (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro

Résultats 2018 S1 : Bénéfice net en hausse pour Swiss Life

L’assureur suisse Swiss Life a poursuivi sur sa lancée au premier semestre, publiant mardi des chiffres en hausse grâce aux recettes issues des frais et commissions, et a annoncé la nomination d’un nouveau directeur financier.

Sur la période allant de janvier à fin juin, son bénéfice s’est accru de 7% à 561 millions de francs suisses (496 millions d’euros) tandis que son bénéfice d’exploitation a progressé de 6% à 801 millions de francs suisses, a-t-il indiqué dans un communiqué. Les recettes retirées des primes ont augmenté de 4% en monnaie locale, à 10,7 milliards de francs, sous l’impulsion de la Suisse et de la France, son plus gros marché à l’étranger.

Le produit des placements s’est lui établi à 2,2 milliards de francs suisses, dégageant un rendement direct (non annualisé) stable de 1,5%, a détaillé l’assureur zurichois. “Swiss Life est parvenue à maintenir son évolution positive au premier semestre 2018”, a déclaré Patrick Frost, son directeur général, cité dans la communiqué, qui s’est dit satisfait de la progression des frais et commissions.

Alors que les assureurs évoluent dans un environnement difficile face à la pression des taux d’intérêt bas, Swiss Life avait fait le choix de se recentrer sur ses activités les plus rentables, en mettant en particulier l’accent sur les revenus issus des frais et commissions. “Swiss Life a publié des résultats très solides pour le premier semestre 2018”, a réagi Stefan Schuermann, analyste chez Vontobel, dans un commentaire boursier, soulignant que ces résultats montraient notamment l’attrait de la bonne diversification de ses sources de revenus.

Lors de la publication de ses résultats, le groupe a annoncé la nomination de Matthias Aellig, l’actuel chef de la gestion des risques, âgé de 47 ans, à la direction des finances. Il va reprendre le flambeau auprès de Thomas Buess (61 ans) qui a décidé après 10 au sein du groupe de mettre à profit son expérience sans toutefois assumer de fonctions exécutives, a expliqué Swiss Life.

Lire la suite ici : Résultats 2018 S1 : Bénéfice net en hausse pour Swiss Life (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro