La start-up BeZenz répond présent au salon du courtage

Précurseur dans la digitalisation RH, la start-up BeZenz comptabilise aujourd’hui ses premiers milliers d’utilisateurs.

Assurance vie : collecte nette de 600 M€ en juin 2017

Après une collecte nette de « seulement » 100 millions d’euros en mai 2017, l’assurance vie a retrouvé des couleurs

Santé collective : Crédit Agricole et Sud-Ouest mutualité partenaires

Crédit Agricole Assurances, la Caisse régionale de Crédit Agricole Pyrénées Gascogne

Publicité : Eovi MCD Mutuelle renouvelle sa web-série sur les seniors

La mutuelle Eovi MCD reconduit pour une seconde saison sa web-série

Face aux impayés, affrontez les difficultés

L’impayé n’est pas une fatalité, En cas de facture non réglée à l’échéance, le chef d’entreprise doit engager rapidement une procédure de recouvrement

Nomination : Hélène N’Diaye quitte Generali pour la Maif

Hélène N’Diaye quitte le comité exécutif de Generali France pour intégrer le comité de direction générale du groupe Maif. Elle est en effet nommée directrice générale adjointe assurance de personnes de la mutuelle niortaise.

La toute nouvelle organisation mise en place par Jean-Laurent Granier, PDG de Generali France, compte déjà un départ de poids. Hélène N’Diaye, membre du comité exécutif en charge de la direction technique assurance quitte l’assureur italien pour rejoindre le groupe Maif. Elle intégre le comité de direction générale de la mutuelle niortaise en qualité de directrice général adjointe assurance de personnes.

Elle assumera également la direction générale de Parnasse Maif et de Maif Solutions Financières.

Actuaire de formation, Hélène N’Diaye démarre sa carrière en 1995 au sein de Gan Assurances. Tout d’abord comme actuaire à la direction vie, puis elle rejoint la direction de l’audit interne. Lors de l’acquisition du Gan par Groupama, elle évolue au sein de la direction internationale, puis à la direction actuariat du groupe Groupama.

Elle rejoint Generali France en 2006 en tant que responsable de la gestion des risques, puis est nommé directrice des risques en janvier 2013, avent d’hériter du poste de directrice en charge de la technique assurance.

« L’arrivée d’Hélène N’Diaye constitue une excellente nouvelle pour notre Groupe. Son expérience et son expertise nous seront précieuses au moment de développer de façon significative notre activité en assurance de personnes, véritable relais de croissance pour notre mutuelle », déclare Pascal Demurger, directeur général du groupe Maif.

Lire la suite ici : Nomination : Hélène N’Diaye quitte Generali pour la Maif (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro

Résultats T1 2018 : l’activité assurance de BNP Paribas progresse de 10,8%

L’activité assurance du groupe BNP Paribas démarre l’année 2018 sur la bonne lancée des résultats 2017, tant à l’international qu’en France.  Lire l’article
L’Argus de l’Assurance – Acteurs

Agents généraux : création d’un nouveau syndicat

Agéa, la fédération nationale des syndicats d’agents généraux d’assurance, a annoncé la création du nouveau syndicat du réseau des agents généraux mandataires des sociétés du Conservateur. Son nom : le Syn’Aga.  Lire l’article
L’Argus de l’Assurance – Acteurs

Résultats 2018 T1 : Le marché français tire l’activité d’Axa

INFOGRAPHIES – Le groupe d’assurance Axa a présenté jeudi un chiffre d’affaires en recul de 3% pour le premier trimestre, ralenti par des effets de changes défavorables qui ont gommé la bonne tenue des activités, principalement en France.

Sur les trois premiers mois de l’année, la compagnie a réalisé un chiffre d’affaires de 30,8 milliards d’euros, contre 31,6 milliards sur la même période en 2017, selon un communiqué financier. La raison de ce repli? “Une importante partie de notre activité à l’étranger qui n’est pas en zone euro a subi l’appréciation de l’euro”, tout particulièrement face au dollar américain et au franc suisse, a souligné Gérald Harlin, le directeur financier du groupe, lors d’une téléconférence de presse.

Il n’en reste pas moins que le repli du chiffre d’affaires est plus marqué que ne l’attendait le consensus d’analystes compilé par le fournisseur de données financières FactSet, qui tablait sur un chiffre d’affaires de 31,2 milliards d’euros. L’assureur estime toutefois avoir “réalisé une excellente performance ce premier trimestre” et met en avant le fait qu’en données comparables, c’est-à-dire toilettées des variations de changes, le chiffre d’affaires engrangé de janvier à mars ressort en hausse de 2% sur un an. L’activité a notamment été tractée par le marché français, sur lequel les recettes ont bondi de 8%, à la faveur d’une activité commerciale soutenue sur le terrain de l’assurance santé et celui de l’assurance vie, épargne et retraite.

Ailleurs dans le monde, l’activité s’est globalement un peu améliorée en Europe, notamment en Espagne et en Italie, ainsi qu’en Asie à la faveur d’un repositionnement de ses activités. Aux Etats-Unis en revanche, le chiffre d’affaires s’est érodé, du fait notamment d’une baisse sur un an des ventes de certains produits d’épargne.

Engagé dans une vaste réorganisation, Axa veut – dans un contexte de taux très bas – réduire la part de ses activités en assurance vie, épargne et retraite pour se recentrer sur des segments plus porteurs comme l’assurance dommage aux entreprises ou la santé. Axa avait annoncé début mars – à la surprise générale – le rachat du groupe d’assurance bermudien XL, spécialisé dans l’assurance dommage des entreprises, pour un montant de 12 milliards d’euros. “Le financement est en bonne voie”, a réaffirmé jeudi M. Harlin.

Avec AFP

Lire la suite ici : Résultats 2018 T1 : Le marché français tire l’activité d’Axa (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro

Nomination : Antoine Lissowski prend la tête du FSP

Directeur général adjoint de CNP Assurances, Antoine Lissowski est nommé président du Fonds Stratégique de Participations (FSP).

Le 10 avril, le conseil d’administration a désigné Antoine Lissowski, directeur général adjoint de CNP Assurances, au poste de président du FSP. Il succède à Pierre de Villeneuve.
Diplômé de l’Institut des études politiques de Paris et ancien élève de l’ENA, Antoine Lissowski est directeur général adjoint et directeur financier de CNP Assurances depuis 2007.

Depuis 2013, il préside par ailleurs la commission plénière économique et financière à la FFA. Le FSP réunit sept assureurs à son capital (BNP Paribas Cardif, CNP Assurances, Crédit Agricole Assurances, Sogecap, Groupama, Natixis Assurances et Suravenir). Comme son nom l’indique, il investit en action sous forme de prise de participations dans le capital de sociétés françaises. Il a notamment investi dans Arkema, Seb, Safran, Eutelsat Communications, Tikehau Capital et Elior.

Lire la suite ici : Nomination : Antoine Lissowski prend la tête du FSP (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro