Assurance auto : faut-il s’assurer tous risques ou au tiers ?

Selon les conducteurs et le type de véhicule, il peut être judicieux d’opter pour une assurance auto

Cercle LAB : Retour sur la 1ère réunion du Club Santé

Le 9 octobre, le Club Santé du Cercle LAB s’est réuni autour du sujet de « l’innovation en assurance santé

Assurance construction : Alliage Assurances placé en liquidation

En redressement depuis août dernier, Alliage Assurances (ex-SFS France) a finalement été placée en liquidation

Fusion : Plusieurs mutuelles rejoignent Viasanté

Plusieurs mutuelles viennent grossir les rangs de Viasanté

L’Argus Factory, un événement à ne pas manquer !

Les 3 et 4 juillet a lieu l’Argus Factory

AG2R La Mondiale Matmut : nouvelle émission de certificats mutualistes

Le groupe AG2R La Mondiale Matmut lance une nouvelle émission de certificats mutualistes et ouvre la souscription aux adhérents du groupe Matmut.

Tous les sociétaires et assurés couverts par des entités de la sgam AG2R La Mondiale Matmut ont la possibilité de souscrire des certificats mutualistes. La nouvelle émission d’un montant maximal de 150 millions d’euros sur 24 mois, a été autorisée par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) le 1er février 2019.

L’année 2017, les certificats mutualistes d’AG2R La Mondiale ont offert un rendement de 3%, hors fiscalité et prélèvements sociaux. L’investissement maximum est de 10% du patrimoine financier du foyer fiscal, avec un minimum de 500 €.

Peuvent y souscrire les affiliés de la Sgaps AG2R La Mondiale (AG2R Réunica Prévoyance et sa filiale Prima, AG.Mut, Viasanté Mutuelle, La Mutuelle interprofessionnelle Antilles Guyane (Miag), La Mutuelle du Ministère de la Justice (MMJ). Ainsi que les adhérents de la Sgam Matmut la Mondiale : Matmut SAM et ses filiales : AMF IARD, Matmut Protection Juridique, Matmut Vie et Inter Mutuelles Entreprises (IME) ; Matmut Mutualité ; Ociane Groupe Matmut ; Mutlog et Mutlog Garanties ; AMF SAM ; La Mondiale et ses filiales : La Mondiale Partenaire, La Mondiale Europartner et Arial CNP Assurances.

Lire la suite ici : AG2R La Mondiale Matmut : nouvelle émission de certificats mutualistes (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro

Le groupe Prima Solutions-Effisoft annonce la disponibilité de la version 4.3 de WebXL, son logiciel de réassurance

Paris, le 14 février 2019 – Le Groupe Prima Solutions-Effisoft, éditeur de logiciels pour les professionnels de l’assurance et de la réassurance, annonce la sortie de la version 4.3 de son logiciel de réassurance WebXL. Disponible en cloud, la solution s’enrichit de nouvelles fonctionnalités métiers dédiées à la réassurance vie et non vie. Cette version bénéficie notamment de nouvelles possibilités de gestion des catastrophes naturelles et d’un tout nouveau module de rapports dynamiques.

Une gestion renforcée des Cat Nat dans WebXL

Marquée par de nombreuses catastrophes naturelles, estimées à près de 80 milliards de dollars de pertes assurées, l’année 2018 se révèle la 4è année la plus dévastatrice de tous les temps. La fréquence des catastrophes naturelles au cours des deux dernières années incite de nombreux grands assureurs à repenser leurs stratégies en cédant davantage de risques à leurs réassureurs et en baissant leurs niveaux de rétention. Plusieurs tempêtes prolongées ont notamment conduit à un réexamen des clauses horaires par les cédantes et les réassureurs.

Pour aider les professionnels de la réassurance à faire face à cette multiplication de catastrophes naturelles, le groupe Prima Solutions-Effisoft enrichit son logiciel WebXL de nouvelles fonctionnalités telles que le renforcement de la notion de clause horaire (Hours Clause) et le processus automatique de liaison en masse de sinistres aux évènements (CAT linkage process).

A présent, WebXL permet d’importer les sinistres en cours et de les délimiter avec précision dans le temps. « Dans WebXL, les sinistres et les évènements sont très précisément définis, une heure peut coûter très cher sur un évènement comme l’ouragan Michael. Cela peut impacter les cédantes sur des montants considérables », déclare Grégory Moliner, directeur de la filiale américaine du groupe Prima Solutions-Effisoft.

Réassurance vie : du nouveau pour un marché en croissance stable

En réassurance vie, les contrats peuvent avoir une durée assez longue, en moyenne 20 ans. Dans le logiciel WebXL, il est désormais possible d’amender ces contrats plus simplement en modifiant seulement les dates d’effet.

WebXL permet également d’historiser les évolutions des tarifs des contrats d’assurance vie via différentes variables (VI Layer, CPI, NBI, VB…) qui sont à présent liées au contrat. A titre d’exemple, le VI Layer (Volontary Increase) est une variable qui rend possible, à la demande de l’assuré, l’augmentation de ses propres capacités de protection.

« Chaque nouvelle version de WebXL permet d’enrichir notre solution, notamment sur la partie dédiée à la vie. Cela suit logiquement l’évolution de l’offre de Prima Solutions avec qui nous nous sommes rapprochés : en effet, déjà positionné en non-vie, Prima Solutions dispose également depuis 2017 d’une offre complète pour couvrir l’ensemble des besoins en assurance vie », précise Julien Victor, directeur général du groupe Prima Solution-Effisoft.

Un nouveau module de rapports dynamiques

Un nouveau module de reporting vient enrichir la solution WebXL. Les « Dynamic reports » couvrent l’intégralité des traitements comptables (comptabilisation des créances et dettes, comptabilisation des opérations bancaires, révision des comptes, clôture de comptes…). Le module, extrêmement puissant et performant, est capable de générer des rapports dynamiques comme le compte de résultat ou le bilan comptable sous tous les formats d’exports imaginables.

A propos du Groupe Prima Solutions-Effisoft

Premier groupe de l’AssurTech française et acteur incontournable de l’assurance en Europe, Amérique du Nord et Asie-Pacifique, le Groupe Prima Solutions-Effisoft édite des logiciels pour les professionnels de l’assurance et de la réassurance, couvrant l’ensemble des processus métier du secteur : assurances vie et santé (collective ou individuelle), non vie, réassurance, conformité règlementaire, analyses (simulations prédictives et calculs actuariels).

Le groupe accompagne plus de 300 clients et dispose d’un réseau mondial de partenaires ; il permet aux aux sociétés d’assurance d’accélérer leur digitalisation grâce à sa plateforme logicielle full-web hautement configurable, modulable et disponible sur le cloud.

Source link

Lire la suite ici : Le groupe Prima Solutions-Effisoft annonce la disponibilité de la version 4.3 de WebXL, son logiciel de réassurance (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro

Gilles Bénéplanc : « Gras Savoye WTW France est en croissance de plus de 6% en 2018 »

Au micro de News Assurances Pro, Gilles Bénéplanc revient sur l’exercice 2018 du courtier qui enregistre une croissance de plus de 6%. Entre projet du Grand Paris Express et acquisition de Déro Courtage, le directeur général de Gras Savoye Willis Towers Watson France fait également le point sur la stratégie du groupe en Afrique et sur ses perspectives de développement.

Lire la suite ici : Gilles Bénéplanc : « Gras Savoye WTW France est en croissance de plus de 6% en 2018 » (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro

Autorégulation : CSCA et Planète Courtier à bras ouverts

Comme plusieurs autres organisations syndicales d’intermédiaires, CSCA et Planète Courtier ont présenté leurs vœux à leurs adhérents. Dans une vidéo commune, les présidents des deux entités évoquent une année 2019 « clé » pour la profession.

Après l’Anacofi et la CNCGP, c’est au tour de la CSCA et de Planète Courtier de présenter leurs vœux à leurs adhérents. Dans une vidéo commune, Bertrand de Surmont et Laurent Ouazana anticipent une année 2019 prospère et fructueuse. « Nous serons unis, ce qui implique que nous serons plus représentatifs et donc plus forts », lance le président de la CSCA. « Nous suivrons les chantiers structurants pour la profession : le chantier de la réforme sur la formation professionnelle, les négociations avec les assureurs, l’intégration du courtage d’assurance dans le nouvel Opco et nous lancerons de nouveaux chantiers comme le rapprochement des branches », ajoute de son côté Laurent Ouazana.

Les deux organisations patronales, dont la phase de réunification sera finalisée à la fin du premier semestre 2019, évoquent aussi une année « clé pour les organisations du courtage où nous réussirons avec tous : courtiers de proximité, grands courtiers, grossistes, gestionnaires de patrimoine, comparateurs, affinitaires, et au mieux de leurs intérêts, la réforme historique du courtage d’assurance qui verra naître une nouvelle organisation d’autorégulation pour l’intérêt de tous, professionnels et assurés », lance Bertrand de Surmont.

Proactifs

Une position assumée lors des vœux de la CSCA et de la CSCA Ile-de-France & Ouest qui se tenaient ce mardi à Paris, Bertrand de Surmont a ajouté que l’union CSCA / Planète Courtier était déjà ouverte « aux différentes organisations professionnelles concernées par le courtage et qui auront besoin de nous rejoindre et seront les bienvenues. L’autorégulation en cours de discussion, permettra d’accompagner les courtiers de proximité dans l’intégration de l’ensemble des règles s’imposant à une profession réglementée ».

Et le président de la CSCA de conclure à la tribune : « Nous avons décidé d’être proactif dans le cadre du projet d’autorégulation […] et de soutenir les initiatives sénatoriales de la majorité et de l’opposition qui seront seront débattues cette semaine au Sénat dans le cadre du projet de loi Pacte ».

Lire la suite ici : Autorégulation : CSCA et Planète Courtier à bras ouverts (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro

Résiliation à tout moment: le gouvernement reporte le projet

Le gouvernement ne déposera pas d’amendement à la loi Pacte pour faciliter la résiliation des complémentaires santé, affirme le ministère de la Santé, qui assure que cette réforme se fera via un autre projet de loi et entrera en vigueur en 2020.

Demandée par Emmanuel Macron, la résiliation “à tout moment” et sans frais des contrats d’assurance santé a suscité ces derniers jours l’opposition des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance, rejoints par les cinq grandes centrales syndicales (CFDT, CGT, FO, CFTC, CFE-CGC).

Ce n’est que partie remise

Officiellement, le gouvernement aurait renoncé à déposer l’amendement à la loi sur la croissance et le développement des entreprises pour des questions juridiques, selon France Info. Le gouvernement craignait que l’amendement soit considéré comme un cavalier législatif par le Conseil Constitutionnel.

Malgré l’opposition de la plupart d’organismes complémentaires, l’exécutif ne renonce pas à la mesure et souhaite qu’elle entre en vigueur dès 2020. Selon une source contactée par l’AFP “un travail est en cours avec les parlementaires pour trouver le bon vecteur législatif“, affirmant que l’engagement du chef de l’Etat “sera tenu” et que “la mesure sera présentée à l’Assemblée nationale dans les prochaines semaines pour une mise en oeuvre en 2020, comme prévu“. Le projet pourrait réapparaître dans la prochaine loi santé présentée au conseil des ministres le 13 février, selon France Info.

Avec agences

Lire la suite ici : Résiliation à tout moment: le gouvernement reporte le projet (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro