Hausse de tarifs de 7,5% en 2023 pour Abeille Assurances

Abeille Assurances vient de communiquer à son réseau d’agents généraux sa politique commerciale pour 2023.

Sécheresse : La facture pourrait atteindre 2,4Mds d’euros en 2022

Selon une estimation de la MRN (Mission Risques Naturels), la sécheresse devrait coûter entre 1,6 et 2,4Mds d’euros en 2022.

France Assureurs fait un geste pour les sinistrés des incendies en Gironde

Alors que les ministres Olivia Grégoire et Bruno Le Maire ont appelé les assureurs à “la plus grande mobilisation” pour accompagner les particuliers et les entreprises affectés par les incendies en Gironde,

Pouvoir d’achat : Les assureurs considèrent qu’ils font déjà des efforts

Les assureurs et leurs fédérations professionnelles, reçus mercredi par le ministre de l’Economie, identifient peu de leviers dans leur industrie, aussi touchée par l’inflation, pour soulager le portefeuille des Français.

La première estimation des orages et inondations de France Assureurs

Après les intempéries qui ont touché plusieurs régions françaises fin mai et début juin derniers, France Assureurs livre un premier bilan sur la sinistralité.

Chronique RH & Formation : AF2A dans la Tribune de l’Assurance !

Découvrez notre nouvelle Chronique RH et Formation, publiée dans l’édition du mois de mars de la Tribune de l’Assurance (page 53).

Ce mois-ci, Laurence HUCHEZ, notre Directrice Pédagogique, traite le sujet de la digitalisation des formations avec notamment l’essor des plateformes LMS.

Nous sommes ravis de profiter de cette occasion pour vous annoncer la création de notre toute nouvelle plateforme LMS : AF2A Online, dont vous serez informé du lancement très prochainement.

Bonne lecture !

Pour plus d’informations : info@af2a.com

Source link

Lire la suite ici : Chronique RH & Formation : AF2A dans la Tribune de l’Assurance ! (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro

Malakoff Humanis : Nouvel accord sur la politique de rémunération

La direction de Malakoff Humanis et deux organisations syndicales représentatives signent un accord sur la politique de rémunération 2021 qui prévoit des mesures à hauteur de 2,32% de la masse salariale.

Le nouvel accord sur la politique de rémunération 2021 de Malakoff Humanis a été signé par la CFDT et l’UNSA. Il prévoit une augmentation collective de 0,40% des salaires bruts pour l’ensemble des collaborateurs à partir de début mars. Le pourcentage de hausse est plus élevé pour les bas salaires. Le montant plancher minimum de l’augmentation collective s’élève à 280 euros brut par an.

Par ailleurs, l’accord prévoit des augmentations individuelles, d’au moins 2% du salaire brut. Cette enveloppe sera destinée aux collaborateurs ayant contribué à la transformation du groupe, concernés par une évolution professionnelle ou bien dans le cadre des mesures relatives à l’égalité professionnelle.

En plus, Malakoff Humanis a décidé d’accorder des primes exceptionnelles. Elles bénéficieront notamment aux salariés venus travailler sur site de manière permanente pendant la crise car leur fonction ne pouvait pas s’exercer à distance. Au moins 50% des collaborateurs bénéficieront d’une de ces mesures.

D’autres avantages sociaux

Malakoff Humanis a également décidé de verser un « forfait mobilités durables » de 250 euros par an aux collaborateurs qui utilisent le vélo, l’autopartage ou la mobilité en libre service pour se rendre au bureau. Par ailleurs, les salariés en télétravail depuis octobre dernier ont bénéficié d’une prime forfaitaire mensuelle de 19,5 euros bruts par mois, afin de financer leurs frais liés au télétravail. Cette prime a été versée ponctuellement le dernier trimestre 2020. Dans les trois prochains mois, le groupe ouvrira des négociations relatives aux modalités de prise en charge des frais liés au télétravail.

Enfin, les managers disposent d’un budget d’animation d’équipe de l’ordre de 20 euros par an et par collaborateur, qui a été reconduit en 2021. Cela doit permettre aux équipes d’organiser des moments informels collectifs lorsque les conditions sanitaires le permettront.

Lire la suite ici : Malakoff Humanis : Nouvel accord sur la politique de rémunération (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro

MesDocteurs : Le contrôle médical à distance avec Allianz fait ses preuves

Après une expérimentation avec Allianz, MesDocteurs déploie une solution de contrôle médical à distance dans le cadre d’un dommage corporel.

Le spécialiste de la téléconsultation MesDocteurs se diversifie en proposant une solution de contrôle médical à distance dédié aux assureurs. MesDocteurs a développé une plateforme en collaboration avec Allianz France qui permet de réduire les délais de traitement de dossiers d’expertise médicale dans le cadre d’une assurance automobile, prévoyance ou emprunteur. « Nous avons travaillé main dans la main avec MesDocteurs pour développer cette plateforme digitale de mise en relation de nos assurés avec un expert médical. Cette innovation est un succès, c’est un vrai levier de performance et de satisfaction. Nous envisageons déjà d’étendre cet outil auprès d’autres métiers pour optimiser nos processus », affirme Nathalie Nauwelaers, responsable d’organisation d’Allianz France. Grâce à la plateforme, Allianz a pu réduire de 80% la charge de gestion des contre-visites médicales. Le délai de traitement des dossiers s’élève à 6,5 jours de bout en bout, contre 8 à 12 semaines pour une contre-visite classique. Le net promoter score atteint une note de 4,7 sur 5.

Après une phase d’expérimentation avec Allianz, la plateforme est prête à être déployée auprès d’autres assureurs. Elle est paramétrable en fonction des règles de l’assureur.

Réduire les délais de traitement

MesDocteurs propose de gagner du temps en optimisant la transmission des données grâce à la dématérialisation. L’assuré prend rendez-vous après avoir créé son dossier en ligne et  l’expert agréé peut ainsi consulter le dossier médical avant son rendez-vous. L’échange entre l’assuré et l’expert agréé peut avoir lieu par visioconférence ou par chat. La plateforme permet aussi de transmettre des documents de façon sécurisée. De son côté, l’expert peut commencer à rédiger le rapport d’expertise sur la plateforme, pendant la réunion. Une fois le rapport signé, l’assureur peut le télécharger sur son interface, ainsi que la note d’honoraires. La décision du médecin conseil est immédiatement transmise à l’assureur, qui pourra alors contacter l’assuré pour l’informer de son indemnisation.

Lire la suite ici : MesDocteurs : Le contrôle médical à distance avec Allianz fait ses preuves (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro

Courtage : Un nouveau PDG pour Ascoma

Suite à la prise de contrôle d’Acosma par Chedid Capital, Farid Chedid, président et fondateur du holding financier est nommé PDG du courtier. Un nouveau conseil d’administration et un nouveau comité exécutif ont également été formés.

La gouvernance du groupe Ascoma évolue. Suite à l’entrée de Chedid Capital à hauteur de 80% au capital du courtier, Farid Chedid, le président et fondateur du holding financier, est nommé PDG. La famille Husson conserve 20% du tour table, « confirmant ainsi son souhait de rester impliquée dans l’avenir du réseau », peut-on lire dans un communiqué.

A la suite de cette opération, finalisée cette semaine, un nouveau conseil d’administration et un nouveau comité exécutif ont également été formés. Ces dernier sont « composés principalement de directeurs français issus d’Ascoma et de Chedid Capital ».

Conseil d’administration :
– Farid Chedid
– Hervé Husson
– Edouard Lagourgue
– Aldo Cardoso
– Charles Hage

Comité exécutif :
– Farid Chedid
– Edouard Lagourgue
– Serge d’Alessandro
– Alain Bouzeïd
– Mohamad Khalife.

Grace à l’acquisition d’Ascoma, Chedid Capital étend son empreinte sur le courtage en assurance et réassurance en Afrique et au Moyen-Orient. Le nouvel ensemble pèsera près d’1Md de dollars de primes gérées à travers 40 filiales sur trois continents. « Le groupe Ascoma conserve son nom, l’intégralité de ses équipes et de ses bureaux. Le siège international reste basé à Paris », conclut le communiqué.

Lire la suite ici : Courtage : Un nouveau PDG pour Ascoma (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro

Nomination : Un nouveau directeur général pour GFP Technologies

Selon nos informations, Yannick Bailly est le nouveau directeur général de GFP Technologies. Il remplace Pascal Gauvrit.

Cinq mois après l’entrée de Blackfin Capital Partners (BCP) au capital du groupe, GFP  Technologies change de directeur général. Yannick Bailly prend les rênes de la branche spécialisée dans le développement informatique de GFP. Il remplace à Pascal Gauvrit, directeur général depuis décembre 2020.

Yannick Bailly est ingénieur diplômé de l’École Centrale de Marseille et titulaire d’un master en management, marketing, vente et communication d’Audiencia Business School. Il a également un master en optique et traitement d’image de l’université Aix-Marseille. Il débute sa carrière dans l’industrie chez Horiba Jobin-Yvon puis chez Tekelec Airtronic SA dans l’équipe des ventes. En 2001, il devient ingénieur commercial grands comptes chez Alcatel Optronics. En 2003, il est nommé directeur du marketing produit chez Avanex France. Il poursuit sa carrière chez 3S Photonics d’abord comme directeur opérationnel puis comme directeur général délégué en France. De 2014 à 2018, il est directeur général de 3SP Technologies, filiale française du groupe chinois qui rachète 3S Photonics. Depuis 2018, il était consultant en gouvernance d’entreprise et manager de transition.

Lire la suite ici : Nomination : Un nouveau directeur général pour GFP Technologies (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro