COURTAGE

Courtage : Planète CSCA s’accorde avec les Assurances Mutuelles de Picardie

Planète CSCA poursuit ses discussions avec les principaux porteurs de risques du marché quant aux conventions de distribution qui les lient avec leurs courtiers partenaires. Dans ce cadre, le syndicat vient ainsi de signer un nouvel accord avec les Assurances Mutuelles de Picardie.

Depuis 2018 et l’entrée en vigueur de DDA et de RGPD, les assureurs de la place ont entamé des discussions avec leurs courtiers partenaires afin de revoir les conventions de partenariat qui les lient ou d’en rédiger de nouvelles. « Chaque adhérent n’étant pas nécessairement en mesure de discuter ses conventions avec ses porteurs de risques, Planète CSCA a engagé avec différentes entreprises d’assurance une négociation de leurs conventions ou de leurs avenants aux conventions existantes dans le but d’obtenir des projets équilibrés », rappelle le syndicat dans un communiqué.

Planète CSCA indique avoir obtenu auprès des Assurances Mutuelles de Picardie plusieurs évolutions par rapport au contenu de la nouvelle convention envisagée. « Cette version répertoriée sous le nom “convention de distribution 2021 AMP” constitue un socle tenant compte à la fois des impératifs RGPD et DDA, tout en présentant un contenu contractuel réaliste et équilibré », poursuit le syndicat dans un communiqué.

Lire la suite ici : Courtage : Planète CSCA s’accorde avec les Assurances Mutuelles de Picardie (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro

Courtage : Changement à la présidence d’Ecclesia

Tilman Kay, le président du directoire d’Ecclesia, passera la main fin 2021. Jochen Körner, actuel directeur général du courtier, lui succèdera à la tête du géant allemand du courtage.

Le groupe Ecclesia va tourner une page de son histoire fin 2021. A l’issue de l’exercice en cours, Tilman Kay quittera ses fonctions de président du conseil d’administration du numéro un des courtiers allemands « et prendra sa retraite le 28 février 2022 après avoir atteint l’âge de 63 ans », indique le groupe dans un communiqué.

C’est Jochen Körner, directeur général d’Ecclesia Holding depuis 2018, qui lui succèdera à la tête de l’entreprise. « Le conseil de surveillance et l’assemblée des actionnaires décideront en temps voulu d’une nouvelle structure et composition des services de gestion d’Ecclesia », précise ensuite le groupe, qui prévoit cette année une croissance à plus de 300M d’euros de chiffre d’affaires.

Diplômé des Universités de Würzburg et de Frankfurt am Main, Jochen Körner a fait presque l’ensemble de sa carrière au sein du groupe Marsh. Entre 1997 et 2004, il occupe plusieurs postes chez Marsh Allemagne, dont celui de directeur de la stratégie, avant de devenir en 2011 managing director de l’entité autrichienne du groupe. En 2005, il rejoint de nouveau l’Allemagne comme directeur de la région avant d’intégrer son board quatre ans plus tard. Nommé managing director des activités du courtier pour l’Europe continentale, les pays du Commonwealth et la Turquie en 2013, il intègre trois ans plus tard Marsh France, comme directeur général adjoint. Entré au sein du groupe Ecclesia en 2017 comme représentant général, Jochen Körner est le directeur général du courtier depuis 2018.

Lire la suite ici : Courtage : Changement à la présidence d’Ecclesia (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro

Courtage : Un nouveau PDG pour Ascoma

Suite à la prise de contrôle d’Acosma par Chedid Capital, Farid Chedid, président et fondateur du holding financier est nommé PDG du courtier. Un nouveau conseil d’administration et un nouveau comité exécutif ont également été formés.

La gouvernance du groupe Ascoma évolue. Suite à l’entrée de Chedid Capital à hauteur de 80% au capital du courtier, Farid Chedid, le président et fondateur du holding financier, est nommé PDG. La famille Husson conserve 20% du tour table, « confirmant ainsi son souhait de rester impliquée dans l’avenir du réseau », peut-on lire dans un communiqué.

A la suite de cette opération, finalisée cette semaine, un nouveau conseil d’administration et un nouveau comité exécutif ont également été formés. Ces dernier sont « composés principalement de directeurs français issus d’Ascoma et de Chedid Capital ».

Conseil d’administration :
– Farid Chedid
– Hervé Husson
– Edouard Lagourgue
– Aldo Cardoso
– Charles Hage

Comité exécutif :
– Farid Chedid
– Edouard Lagourgue
– Serge d’Alessandro
– Alain Bouzeïd
– Mohamad Khalife.

Grace à l’acquisition d’Ascoma, Chedid Capital étend son empreinte sur le courtage en assurance et réassurance en Afrique et au Moyen-Orient. Le nouvel ensemble pèsera près d’1Md de dollars de primes gérées à travers 40 filiales sur trois continents. « Le groupe Ascoma conserve son nom, l’intégralité de ses équipes et de ses bureaux. Le siège international reste basé à Paris », conclut le communiqué.

Lire la suite ici : Courtage : Un nouveau PDG pour Ascoma (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro

Courtage : Fabrice Jollois nommé président d’Entoria

Le conseil de surveillance d’Entoria vient de nommer Fabrice Jollois en tant que nouveau président. Il succède à ce poste à Laurent Ouazana.

Entoria a désormais un nouveau président en la personne de Fabrice Jollois, ex-DGA de Gan Assurances. Il succède à Laurent Ouazana, revenu prendre les commandes du courtier grossiste cet été.

« Entouré par un Comex renforcé au cours des derniers mois, je proposerai dans les prochains mois un nouveau plan stratégique pour Entoria, s’appuyant sur la force de ses équipes, avec l’objectif principal de renforcer nos liens avec nos courtiers et nos partenaires assureurs », déclare Fabrice Jollois dans un communiqué.

Fabrice Jollois est diplômé de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et de l’Ecole supérieure de commerce de Bordeaux. Il débute sa carrière en 1998 comme consultant chez Andersen Consulting puis comme senior manager d’Accenture France. En 2007, il rejoint Roland Berger Strategy Consultants comme project director avant d’intégrer Groupama l’année suivante. Nommé directeur de la stratégie groupe, il est promu directeur général adjoint de Groupama Gan Vie en 2013. Depuis 2016, Fabrice Jollois était directeur général adjoint de Gan Assurances.

Lire la suite ici : Courtage : Fabrice Jollois nommé président d’Entoria (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro

Réforme du courtage : Planète CSCA dénonce “un timing incompréhensible”

Alors que le calendrier législatif sur la réforme du courtage s’est accéléré ces derniers jours, Planète CSCA dénonce « un timing incompréhensible ». Le syndicat de courtiers considère ainsi qu’il ne peut pas dialoguer « dans un climat serein ».

Inscrite à la séance publique de l’Assemblée Nationale du 27 janvier prochain, en procédure accélérée, la PPL relative à la réforme du courtage fait un retour aussi rapide que remarqué sur le marché de l’assurance.

Si bien que cette accélération du calendrier « jette le doute sur le bien-fondé de la réforme », fait savoir Planète CSCA. Dans un communiqué, Christophe Hautbourg, le directeur général du syndicat de courtiers explique que « le timing de cette réforme est incompréhensible. Passer à la hussarde sur un sujet qui appelle une co-construction à laquelle nous sommes prêts, lorsque le contexte économique sera redevenu plus stable, n’est pas conforme à notre idée du rôle dévolu aux corps intermédiaires que nous représentons ».

Dans la situation sanitaire et économique actuelle, Planète CSCA indique craindre qu’une telle réforme vienne alourdir les obligations des courtiers (estimant au passage la charge financière induite à plus de 20M€ par an) et parle « un mauvais signal envoyé à une profession qui a fait preuve de résilience et d’adaptabilité au cours des derniers mois ».

Pas de dialogue

Dans ce contexte, le syndicat indique accompagner les nouvelles exigences qui pèsent sur ses adhérents via son outil de place EDIconformité, pour faciliter la mise en conformité des cabinets. « Tenter de faire adopter un texte portant sur l’autorégulation du courtage dans l’urgence, en procédure accélérée, c’est se passer d’un débat sur le fond, alors qu’il demeure de nombreux points à éclaircir et d’autres alternatives pour atteindre le même objectif. Si à l’été, les pouvoirs publics laissaient entendre qu’il n’y avait pas d’urgence et que les discussions devaient se faire de manière apaisée, il semble que cette accélération du calendrier ne permette pas de dialoguer dans un climat serein », poursuit Planète CSCA.

« Il serait fort dommageable de se rendre compte à la lecture de ces derniers que la loi manque ses objectifs premiers : accompagner le courtage de proximité et favoriser l’élévation du niveau de la profession. C’est pourquoi j’appelle à un débat approfondi, qui permette de préciser le texte, de définir la profondeur des missions confiées aux associations professionnelles et ce, sans oublier aucune des familles composant l’intermédiation en assurances », conclut pour sa part Bertrand de Surmont, le président du syndicat.

Lire la suite ici : Réforme du courtage : Planète CSCA dénonce “un timing incompréhensible” (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro