COURTAGE

Courtage : Fabrice Jollois nommé président d’Entoria

Le conseil de surveillance d’Entoria vient de nommer Fabrice Jollois en tant que nouveau président. Il succède à ce poste à Laurent Ouazana.

Entoria a désormais un nouveau président en la personne de Fabrice Jollois, ex-DGA de Gan Assurances. Il succède à Laurent Ouazana, revenu prendre les commandes du courtier grossiste cet été.

« Entouré par un Comex renforcé au cours des derniers mois, je proposerai dans les prochains mois un nouveau plan stratégique pour Entoria, s’appuyant sur la force de ses équipes, avec l’objectif principal de renforcer nos liens avec nos courtiers et nos partenaires assureurs », déclare Fabrice Jollois dans un communiqué.

Fabrice Jollois est diplômé de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et de l’Ecole supérieure de commerce de Bordeaux. Il débute sa carrière en 1998 comme consultant chez Andersen Consulting puis comme senior manager d’Accenture France. En 2007, il rejoint Roland Berger Strategy Consultants comme project director avant d’intégrer Groupama l’année suivante. Nommé directeur de la stratégie groupe, il est promu directeur général adjoint de Groupama Gan Vie en 2013. Depuis 2016, Fabrice Jollois était directeur général adjoint de Gan Assurances.

Lire la suite ici : Courtage : Fabrice Jollois nommé président d’Entoria (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro

Réforme du courtage : Planète CSCA dénonce “un timing incompréhensible”

Alors que le calendrier législatif sur la réforme du courtage s’est accéléré ces derniers jours, Planète CSCA dénonce « un timing incompréhensible ». Le syndicat de courtiers considère ainsi qu’il ne peut pas dialoguer « dans un climat serein ».

Inscrite à la séance publique de l’Assemblée Nationale du 27 janvier prochain, en procédure accélérée, la PPL relative à la réforme du courtage fait un retour aussi rapide que remarqué sur le marché de l’assurance.

Si bien que cette accélération du calendrier « jette le doute sur le bien-fondé de la réforme », fait savoir Planète CSCA. Dans un communiqué, Christophe Hautbourg, le directeur général du syndicat de courtiers explique que « le timing de cette réforme est incompréhensible. Passer à la hussarde sur un sujet qui appelle une co-construction à laquelle nous sommes prêts, lorsque le contexte économique sera redevenu plus stable, n’est pas conforme à notre idée du rôle dévolu aux corps intermédiaires que nous représentons ».

Dans la situation sanitaire et économique actuelle, Planète CSCA indique craindre qu’une telle réforme vienne alourdir les obligations des courtiers (estimant au passage la charge financière induite à plus de 20M€ par an) et parle « un mauvais signal envoyé à une profession qui a fait preuve de résilience et d’adaptabilité au cours des derniers mois ».

Pas de dialogue

Dans ce contexte, le syndicat indique accompagner les nouvelles exigences qui pèsent sur ses adhérents via son outil de place EDIconformité, pour faciliter la mise en conformité des cabinets. « Tenter de faire adopter un texte portant sur l’autorégulation du courtage dans l’urgence, en procédure accélérée, c’est se passer d’un débat sur le fond, alors qu’il demeure de nombreux points à éclaircir et d’autres alternatives pour atteindre le même objectif. Si à l’été, les pouvoirs publics laissaient entendre qu’il n’y avait pas d’urgence et que les discussions devaient se faire de manière apaisée, il semble que cette accélération du calendrier ne permette pas de dialoguer dans un climat serein », poursuit Planète CSCA.

« Il serait fort dommageable de se rendre compte à la lecture de ces derniers que la loi manque ses objectifs premiers : accompagner le courtage de proximité et favoriser l’élévation du niveau de la profession. C’est pourquoi j’appelle à un débat approfondi, qui permette de préciser le texte, de définir la profondeur des missions confiées aux associations professionnelles et ce, sans oublier aucune des familles composant l’intermédiation en assurances », conclut pour sa part Bertrand de Surmont, le président du syndicat.

Lire la suite ici : Réforme du courtage : Planète CSCA dénonce “un timing incompréhensible” (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro

Courtage : Ségolène de Lagarde rejoint Colonna

Ségolène de Lagarde quitte Mercer France pour devenir responsable juridique au sein du cabinet Colonna.

Ségolène de Lagarde rejoint le cabinet de courtage Colonna spécialisé en assurance collective en qualité de responsable juridique de l’entité Colonna Broker. Elle sera à la tête du département juridique en charge des opérations de courtage en assurances santé et prévoyance collectives.

Ségolène de Lagarde a démarré sa carrière au sein du cabinet d’avocats Fromont Briens. En 2013, elle a rejoint le cabinet de courtage Mercer France en qualité de responsable juridique santé et prévoyance.

Titulaire du CAPA, Ségolène de Lagarde est diplômée d’un master en droit des assurances de l’Université Panthéon Assas (Paris 2) et d’un master juriste d’entreprise spécialisé en droit social de l’Université François Rabelais de Tours.

Lire la suite ici : Courtage : Ségolène de Lagarde rejoint Colonna (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro

Conventions de courtage : Planète CSCA s’entend avec Aviva France

Planète CSCA annonce avoir finalisé les négociations portant sur les conventions de distribution IARD entre Aviva France et ses courtiers pratenaires. Le syndicat poursuit ses discussions engagées depuis plus d’un an maintenant avec d’autres compagnies du marché.

Les semaines se suivent et se ressemblent pour Planète CSCA qui annonce être parvenus à un accord concernant les évolutions de la nouvelle convention de distribution entre Aviva France et ses intermédiaires. « Cette nouvelle version, répertoriée sous le libellé « convention de courtage Aviva Assurances », portant sur la seule distribution des produits d’assurance IARD, constitue un socle a minima tenant compte à la fois des impératifs RGPD et DDA tout en présentant un contenu contractuel réaliste et équilibré », note le syndicat du courtage dans un communiqué.

« Nous sommes très heureux de l’aboutissement de ces négociations entamées fin 2018 avec Planète CSCA. Cette mise en conformité de notre convention IARD s’inscrit dans la démarche d’Aviva de simplifier la collaboration avec les courtiers et de mettre en place un flux d’activité permettant aux parties de bien se connaître. Nous souhaitons instaurer avec nos courtiers une relation de partenariat et qu’elle s’inscrive dans la durée », explique pour l’occasion Louis Roussille, Directeur commercial courtage IARD chez Aviva France, et que nous recevions sur notre plateau il y a quelques jours.

Quelques jours après avoir finalisé ses négociations avec la Mutuelle Mieux-Être, Planète CSCA indique poursuivre ses négociations avec d’autres assureurs du marché.

Lire la suite ici : Conventions de courtage : Planète CSCA s’entend avec Aviva France (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro

Interview de Karine Usubelli aux Journées du Courtage, le 17 septembre 2019

Karine Usubelli Directrice des Ressources Humaines de Entoria présente les formations proposées et leurs impacts et enjeux pour les courtiers.

ENTORIA

Courtier grossiste depuis 19 ans, ENTORIA conçoit, souscrit et gère des solutions en assurance de personnes et en IARD, dédiées aux Travailleurs Non-Salariés et aux dirigeants de TPE/PME. Avec pour ambition d’aller plus loin dans l’accompagnement de son réseau de courtiers et des entrepreneurs.

Contact

Lire la suite ici : Interview de Karine Usubelli aux Journées du Courtage, le 17 septembre 2019 (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro