assureurs

Covid-19 : Un impact de 8Mds de $ pour les grands assureurs mondiaux mais un choc maitrisé

Le planète vue de l'espace
Le planète Terre vue de l’espace (DR. Nasa via unsplash)

CHRONIQUE – La crise engendrée par la Covid-19 n’a pas induit de détérioration substantielle pour la stabilité financière des 16 plus grands assureurs mondiaux notés par S&P.

Bien que le profit total de ce groupe d’assureurs ait été affecté à hauteur de 8 milliards de dollars en 2020, leur solvabilité reste largement satisfaisante. Comme attendu, aucun de ces 16 assureurs n’a été amené à réduire significativement son exposition aux risques ou à devoir chercher de nouveaux apports en capital. Certains d’entre eux, tels que Manulife, Aviva, ou Prudential PLC ont même affiché des profits en hausse par rapport à 2019. Au vu de la solidité des bilans et de la rentabilité récurrente affichée avant la pandémie, l’impact de cette dernière devrait rester sous contrôle en 2021.

Cette résistance explique le peu d’actions prises sur les notations attribuées par S&P et sur leurs perspectives. Au cours de l’année 2020, seule une révision de perspective, de positive à stable, pour Tokio Marine est à relier directement avec la crise Covid-19. La dégradation des notes d’Aegon de AA- à A+ et le placement de celles d’AIG sous surveillance négative sont quant à eux liés à des circonstances exogènes. Plus récemment, la pandémie n’a par ailleurs pas empêché le relèvement de la note du groupe Zurich de AA- à AA grâce à la qualité de son bilan et à sa performance opérationnelle.

Le secteur de l’assurance-vie fut relativement préservé de la crise. Les personnes âgées, principales victimes de la Covid-19, ne représentent en effet qu’une minorité des expositions en couverture décès. En revanche, et bien que partiellement compensées par une meilleure rentabilité de certaines branches telles que l’assurance automobile, les demandes de remboursements liées aux pertes d’exploitations et aux annulations d’évènements ont atteint un niveau record en 2020, détériorant significativement la rentabilité de ces branches. Les trois acteurs les plus exposés (AXA, Allianz, et Chubb) représentent collectivement plus de la moitié des 8 milliards de dollars de baisse des profits énoncés plus haut. Une grande partie des pertes fut toutefois absorbée par les réassureurs, en moyenne beaucoup plus touchés que les assureurs primaires.

L’impact de la pandémie s’est aussi traduit par la baisse marquée des taux d’intérêt à long terme. Ces taux bas, voire négatifs, ont érodé la valorisation des activités et obligé certains assureurs à augmenter leurs réserves (de manière modérée cependant grâce à une gestion historiquement prudente). Les gains sur investissements ont eux aussi été réduits, même si le rebond des marchés après le premier trimestre 2020 a permis de protéger leur valorisation sur l’ensemble de l’exercice. En réponse, plusieurs grands assureurs mondiaux (majoritairement en Europe) ont limité les versements de dividendes et leurs politiques de rachats d’actions en 2020.

Ces éléments nous poussent à anticiper un impact limité de la pandémie sur les profits des grands assureurs mondiaux en 2021. Celui-ci devrait par ailleurs être atténué grâce à l’avancée de la vaccination et aux clarifications apportées dans la rédaction de certaines polices.

Marc-Philippe Juilliard

Director European Financial Services – Insurance Ratings

News Assurances Pro

Fonds Tibi : Les assureurs s’engagent sur 3,2Mds d’euros

Ce lundi 7 juin, Bruno Le Maire a dressé le bilan du fonds « Tibi » et rehaussé les objectifs à 30Mds d’euros d’investissement. Les assureurs portent leurs efforts à 3,2Mds.

Au mois de juillet 2019, Philippe Tibi, président de Peragmon campus et professeur d’économie à Polytechnique remettait son rapport « Financer la IVe révolution industrielle – lever le verrou du financement des entreprises technologiques » au gouvernement. Près de 2 ans plus tard, Bruno Le Maire a dressé le bilan du programme d’investissements mis en place pour financer les jeunes pousses de la tech. « Nous nous étions fixés 20 milliards d’euros investis dans les fonds technologiques français d’ici la fin 2022. Je vous propose comme nouvel objectif 30 milliards d’euros, et non plus 20 milliards, investis dans les fonds technologiques français, d’ici la fin 2022 », a déclaré le ministre à l’occasion d’une allocution prononcée ce lundi 7 juin.

Parmi les 21 investisseurs du programme Tibi figurent 15 assureurs qui ont déjà engagé 2,3Mds d’euros. « Les assureurs représentent la pierre angulaire du financement du programme ‘Tibi’. Ils ont déjà engagé 2,3 milliards cette année et s’apprêtent à investir encore presque 1 milliard », a annoncé Florence Lustman, présidente de la FFA, lors d’une table ronde qui se tenait après la discours du ministre. Plus précisément, la rallonge consentie se porte à 900M d’euros. « Les assureurs se mobilisent sur la santé dans le cadre de cette initiative Tibi à la fois parce que nous sommes des acteurs du monde de la santé et parce qu’en période de taux négatifs ou nuls, nous cherchons des couples rendements/risques qui soient favorables », a indique Florence Lustman.

Rappelant que les assureurs étaient des investisseurs de long terme, la présidente de la fédération a profité de la tribune qui lui était offerte pour évoquer la révision de Solvabilité 2 : « Solvabilité 2 est en cours de révision à Bruxelles et j’espère que l’Union européenne prendra une décision, non pas technique mais politique, compte tenu des enjeux qui sont derrière. […] Et que ça va nous permettre d’investir encore plus dans l’avenir ».

Lire la suite ici : Fonds Tibi : Les assureurs s’engagent sur 3,2Mds d’euros (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro

Prima Solutions et Naelan signent un partenariat pour renforcer l’offre éditique proposée aux assureurs

Paris, le 25 mars 2021 – Prima Solutions, éditeur de logiciels cloud pour les professionnels de l’assurance et de la réassurance, et Naelan, éditeur de logiciels d’éditique et de gestion de la communication clients, s’associent pour proposer une offre intégrée d’édition des contrats et des documents, physiques ou dématérialisés, nécessaires à la gestion des sinistres. Ce partenariat prévoit l’intégration native de la solution KSL Suite de Naelan à la suite logicielle cloud de Prima Solutions.

Avec la solution KSL Suite, les gestionnaires génèrent, à partir de leur interface métier et en toute autonomie, des documents contractuels ou emails alimentés automatiquement par les données de Prima P&C, la plateforme cloud de distribution et de gestion des produits d’assurance IARD de Prima Solutions, qu’ils pourront ensuite personnaliser. Ils bénéficient pour cela d’un moteur de composition de documents et d’outils permettant  la conception et la maintenance des modèles, l’archivage et la gestion de contenu.

Prima Solutions continue d’étendre son écosystème avec la signature de ce nouveau partenariat et a retenu la solution KSL pour ses performances, sa richesse fonctionnelle permettant de composer des documents complexes de gestion et sa capacité à  proposer ses solutions en mode SaaS.

À propos de Naelan – www.naelan.com

Naelan est une société spécialisée dans les solutions de communication, d’éditique et de proposal management, pour les grandes organisations publiques et privées. Elle opère sur les périmètres de la communication client digitale et de la gestion des documents sortants – édition et diffusion de documents papier et électroniques. Créée en 1993, elle compte à ce jour plus de 1700 clients, répartis dans plus de 25 pays, dans tous les secteurs d’activité.

A propos du groupe Prima Solutions – www.prima-solutions.com

Premier groupe de l’AssurTech française et acteur incontournable de l’assurance en Europe, Amérique du Nord et Asie-Pacifique, Prima Solutions édite des logiciels cloud pour les professionnels de l’assurance et de la réassurance, couvrant l’ensemble des processus métier du secteur : assurances vie et santé (collective ou individuelle), non vie, réassurance, conformité règlementaire, analyses (simulations prédictives et calculs actuariels).

Le groupe accompagne plus de 300 clients et dispose d’un réseau mondial de partenaires ; il permet aux sociétés d’assurance d’accélérer leur digitalisation grâce à sa plateforme logicielle cloud hautement configurable et modulable.

Source link

Lire la suite ici : Prima Solutions et Naelan signent un partenariat pour renforcer l’offre éditique proposée aux assureurs (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro

100% Santé : Agnès Buzyn « salue les efforts des assureurs »

La ministre des Solidarités a réagi à la position de place prise par la FFA, la FNMF et le CTIP sur le 100% Santé. Elle « salue les premiers efforts des assureurs complémentaires en faveur du pouvoir d’achat des Français en 2019 ».

Les communications sur le 100% Santé s’enchaînent depuis la convocation des assureurs au ministère de la Santé, puis à l’Élysée mardi 18 décembre. Agnès Buzyn, puis Emmanuel Macron avaient appelé les représentants des organismes complémentaires a ne pas augmenter les cotisations au-delà de l’évolution naturelle et de réduire leur frais de gestion pour absorber les effets du 100% Santé.

Message reçu puisque jeudi, la FFA, la FNMF ont annoncé des mesures sur les tarifs et proposé d’accélérer la mise en oeuvre du 100% Santé. Deux communications distinctes qui ont été suivies ce vendredi d’une communication de place conjointe avec le CTIP reprenant notamment les éléments précités.

Dans la foulée, le ministère des Solidarités et de la Santé a réagi. Dans un communiqué, Agnès Buzyn « a salué l’effort annoncé par les organismes complémentaires lors de cette réunion : il permettra de neutraliser, par un reversement aux personnes concernées, la hausse des tarifs prévue en 2019 pour les contrats de base dits ‘contrats au ticket modérateur’ […] L’effort financier supplémentaire consenti par le secteur est évalué à 70 M€ ».

Elle a par ailleurs donné rendez-vous aux Ocam en janvier 2019 pour travailler sur la transparence des frais de gestion et leur réduction pluriannuelle.

Lire la suite ici : 100% Santé : Agnès Buzyn « salue les efforts des assureurs » (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro

Medef : Le candidat des assureurs élu président

Geoffroy Roux de Bézieux, candidat soutenu par la FFA, a été élu président du Medef ce mardi 3 juillet. Il succède à Pierre Gattaz.

La FFA a vu son candidat au poste de patron des patrons remporter la victoire de mardi 3 juillet. Réuni en assemblée générale, le Medef a désigné son nouveau président. Avec 55,8% des voix, Geoffroy Roux de Bézieux succède donc à Pierre Gattaz pour les cinq prochaines années. Il devance Alexandre Saubot, candidat soutenu par la FBF, de 60 voix (284 contre 224).

A 56 ans, le fondateur de Notus Technologies accède (enfin) à la présidence du Medef. Il fut ainsi candidat en 2013 avant de se retirer de la course pour se ranger derrière Pierre Gattaz. Il était depuis trésorier et vice-président du mouvement, en charge du pôle économie.

Reste désormais à savoir comment s’inséreront les assureurs dans les neuf pôles qui composent le Medef et dans le conseil exécutif. Sous la présidence de Pierre Gattaz, Bernard Spitz, président de la FFA, avait obtenu la présidence du pôle international/Europe. Quand à Claude Tendil, il a été nommé le 12 mars dernier vice-président du Medef en charge du social et président du pôle social du Medef.

Lire la suite ici : Medef : Le candidat des assureurs élu président (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro