nouveau

Nomination : Un nouveau délégué général à l’Apref

Nicolas Boudias a été nommé comme nouveau délégué général de l’association professionnelle de la réassurance en France. Il succède à Bernard Durand à ce poste.

L’Apref vient de nommer Nicolas Boudias comme nouveau délégué général. Ce dernier succède Bernard Durand, en poste depuis mai 2018. « Au nom de l’Apref, je remercie vivement Bernard Durand pour son implication et son engagement au service de notre association. Son action s’est inscrite dans une période de changements importants, évolution des équipes, changement de la gouvernance, modifications des statuts et de son fonctionnement, tout en poursuivant les études menées par les comités, commissions et Groupes de travail. Nous sommes heureux d’accueillir Nicolas Boudias, professionnel reconnu du monde de la réassurance. Sa connaissance du marché français ainsi que ses compétences techniques et stratégiques seront des atouts précieux pour le futur développement de l’Apref », déclare dans un communiqué Bertrand Romagné (Axa XL), président de l’association et réélu lors de l’AG annuelle qui se tenait le 19 juin dernier.

Diplômé de l’Insead et titulaire d’une licence en droit des affaires de Paris I-Sorbonne, Nicolas Boudias a débuté sa carrière en 1986 au département réassurance de l’UAP. Il intègre ensuite Scor en 1989 comme souscripteur traités, puis rejoint ensuite Sorema en 1992, d’abord comme directeur du marché français, puis comme directeur régional et directeur des nouveaux produits. En 2001, Nicolas Boudias intègre Gen Re où il était depuis directeur des traités.

Lire la suite ici : Nomination : Un nouveau délégué général à l’Apref (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro

Nomination : Un nouveau DG chez Swiss Life Gestion Privée

Le Conseil d’Administration de Swiss Life Gestion Privée vient de nommer Eric Bleines comme nouveau directeur général. Il continuera à assurer la direction de la gestion actions de la société de gestion de Swiss Life Banque Privée.

Eric Bleines vient d’être nommé au poste de directeur général de Swiss Life Gestion Privée. Celui qui dirige la gestion actions de la société de gestion de Swiss Life Banque Privée depuis 2017 conserve ses fonctions actuelles et aura pour mission « de développer la société de gestion, tout en l’inscrivant dans la stratégie de transformation digitale opérée par Swiss Life Banque Privée, en synergie avec le groupe Swiss Life France », indique le groupe dans un communiqué.

Ce dernier devra également renforcer la profondeur et l’automatisation du dispositif de contrôle, ainsi que la structuration de la politique d’investissement de l’entreprise. « Un de ses objectifs consistera aussi à mieux marquer et marketer les spécificités de la gestion privée du groupe Swiss Life, en travaillant sur l’expérience client, notamment par une communication plus régulière et pédagogique, en appui des communications réglementaires et des fluctuations des marchés financiers », poursuit le communiqué.

Diplômé de l’ISG, de l’IFA et de SciencesPo Paris, Eric Bleines est aussi auditeur à l’IHEDN et administrateur de la SFAF. Il débute sa carrière en 1986 chez Meeschaert-Rousselle avant d’intégrer l’année suivante le Crédit Commercial de France (CCF) comme gérant actions France. En 1994, Eric Bleines intègre Indosuez & Crédit Agricole asset management comme responsable de la gestion de fonds de pension. Il rejoint ensuite CCR Actions en 2002 comme gérant opcvm action (France et Europe) jusqu’en 2008, date à laquelle il intègre UBS comme DG délégué en charge des gestions. Depuis 2017, date de son entrée chez Swiss Life Banque Privée, il occupe le poste de directeur gestion actions

Lire la suite ici : Nomination : Un nouveau DG chez Swiss Life Gestion Privée (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro

Nomination : Un nouveau président Europe pour Assurant

Assurant vient de nommer Christian Formby comme nouveau président pour la zone Europe. En parallèle, le spécialiste de l’assurance affinitaire nomme Andy Morris comme directeur commercial international, notamment pour accompagner en Asie-Pacifique.

Assurant annonce la nomination de Christian Formby au poste de président pour la zone Europe. Ce dernier sera notamment en charge du développement et de la stratégie des opérations d’Assurant sur la zone, « dans le but d’encourager une croissance favorable pour l’entreprise en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas, en Espagne et au Royaume-Uni », indique le spécialiste de l’assurance affinitaire. Dans le cadre de son nouveau rôle, Christian Formby travaillera au Royaume-Uni en étroite collaboration avec Keith Meier, président à l’international.

Diplômé des Universités de Boston et St. John, Christian Formby débute sa carrière en 2001 comme consultant en risk management chez EY, puis chez Goldman Sachs jusqu’en 2006. Il rejoint ensuite le courtier Marsh comme senior vice president au département risk management institutionnel. C’est en 2012 qu’il intègre Assurant, d’abord comme COO pour  l’Amérique latine. Il occupe ensuite les postes de senior vice president du département marketing et commercial jusqu’en 2013, où il devient PDG d’Assurant Porto Rico & Caraïbes. Depuis 2017, Christian Formby était senior vice president du département dommages pour l’international.

Christian Formby remplace Andy Morris, qui a été nommé au poste de directeur commercial du groupe en charge des marchés internationaux. Ce dernier aura notamment pour mission de soutenir la croissance d’Assurant en Europe et en Asie-Pacifique et « encourager une croissance supplémentaire dans les secteurs de la vie connectée, des technologies mobiles, des services financiers et de l’automobile », poursuit le groupe.

Diplômé de l’Université Seffield Hallam, Andy Morris débute sa carrière en 1995 chez Barclays Mercantile, avant d’intégrer Sun Microsystems. Basé en Grande-Bretagne, il rejoint en 2006 le groupe LSG (Lifestyle Service Group) comme business development director avant d’intégrer Assurant en 2013, comme chief marketing officer de l’entité britannique. Depuis 2016, Andy Morris était CEO et président des activité Europe de l’assureur.

Lire la suite ici : Nomination : Un nouveau président Europe pour Assurant (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro

Épargne retraite : La FFA salue l’adoption du nouveau PER

L’adoption mercredi de l’ordonnance d’application de la loi Pacte sur la réforme de l’épargne retraite a été saluée par la FFA qui assure que les compagnies « mobiliseront leurs réseaux et leurs partenaires pour la réussite de cette réforme ».

Adoptée ce mercredi 24 juillet en conseil des ministres, l’ordonnance de la loi Pacte sur la réforme de l’épargne retraite prévoit la création de trois nouveaux PER (produits d’épargne retraite) qui pourront être commercialisés dès le mois d’octobre 2019 : un produit collectif (qui remplacera le Perco), un produit individuel (qui remplacera le Perp et les contrats Madelin) et un produit collectif catégoriel ou “PER obligatoire” (qui remplacera les contrats “article 83”).

« Nous croyons dans l’épargne retraite. Elle est un complément utile de la retraite des Français. Nous avons simplifié tous les dispositifs et nous permettons à chaque salarié de garder le même produit durant toute sa vie professionnelle, quels que soit ses changements de carrière. Nous lui laissons une liberté totale de sortir en rente ou en capital au moment de sa retraite. Cette simplicité et cette liberté doivent permettre de faire décoller l’épargne retraite en France », a indiqué hier dans un communiqué le ministre de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire, qui porte ce dispositif depuis le début.

La FFA salue cette adoption

De son côté, la FFA a salué l’adoption de cette ordonnance, en précisant que le futur dispositif rénové de l’épargne retraite « offrira aux épargnants un cadre harmonisé et plus souple, ainsi qu’un choix accru quant aux modalités de sortie ».

Au-delà de l’incitation au développement de l’épargne retraite dont le niveau d’encours est aujourd’hui de 200Mds d’euros, « les prestations versées en France au titre de la retraite supplémentaire apparaissent encore insuffisantes pour couvrir les besoins d’une population de plus en plus âgée. En 2017, elles n’ont atteint que 6,6 Mds €, soit 2,1 % de l’ensemble des prestations retraite », précise la fédération. Et la FFA de mettre en avant l’expérience et la solidité des compagnies qu’elle représente en concluant qu’elles « mobiliseront leurs réseaux et leurs partenaires pour la réussite de cette réforme afin de conseiller leurs clients de manière appropriée ».

Lire la suite ici : Épargne retraite : La FFA salue l’adoption du nouveau PER (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro

Santé : la Fnim conteste à nouveau l’Unocam

La fédération nationale indépendante des mutuelles (Fnim) se questionne à nouveau sur les méthodes de l’union nationale des organismes complémentaires d’assurance maladie (Unocam), dont la Fnim est pourtant membre.  Lire l’article
L’Argus de l’Assurance – Acteurs