hausse

Santé : Le décret sur la hausse de la participation forfaitaire est publié

L’Assurance maladie remboursera 6 euros de moins à partir du 1er janvier 2019 pour certains actes médicaux coûteux, pour lesquels la “participation forfaitaire” de l’assuré passera de 18 à 24 euros, selon un décret paru le 28 décembre au Journal officiel.

Ce décret “revalorise le montant de la participation de l’assuré” pour certains actes, en particulier ceux “dont le tarif est égal ou supérieur à 120 euros” – sauf pour les personnes exonérées (invalides, femmes enceintes, malades chroniques…).

Selon le gouvernement, ce déremboursement partiel vise à “mettre en cohérence” la prise en charge par l’Assurance maladie avec un autre décret de 2011, qui avait relevé le seuil d’application de la “participation forfaitaire” de 91 euros à 120 euros.

Le coût de cette nouvelle mesure est estimé à 40 millions d’euros par an, d’après les complémentaires santé (mutuelles, assurances, institutions de prévoyance), qui remboursent cette “participation” dans la très grande majorité des cas.

Le président de la Mutualité française, Thierry Beaudet, avait dénoncé en septembre une mesure “injuste“, pouvant entraîner une hausse des cotisations versées par les assurés.

Le décret crée par ailleurs de nouveaux remboursements à 100%, notamment pour les examens de santé obligatoires des enfants de moins de 6 ans et pour les honoraires perçus par les pharmaciens sur les “médicaments particulièrement coûteux et irremplaçables“.

A partir du 1er juin, la consultation “de prévention des cancers du sein et du col de l’utérus” pour les femmes de 25 ans sera aussi intégralement remboursée.

Lire la suite ici : Santé : Le décret sur la hausse de la participation forfaitaire est publié (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro

Frais de Santé : Des coûts en hausse pour 2019

STORY / INFOGRAPHIE – Selon le courtier Willis Towers Watson, les frais de santé devraient connaître une nouvelle hausse pour l’année 2019, et ce partout dans le monde. News Assurances Pro fait le point en vidéo sur la progression des coûts à travers les différents continents.

Les coûts des prestations de santé devraient augmenter significativement dans le monde en 2019, selon la dernière enquête réalisée par Willis Towers Watson. Ainsi, le courtier table sur une inflation de 7,6% du coût des soins de santé pour l’année prochaine, soit un taux en légèrement augmentation par rapport à 2018 (7,1%).

Comme indiqué dans le tableau ci-dessous, les plus faibles progressions sont attendues en Europe, avec 5% d’augmentation en moyenne, tandis que les plus fortes sont prévues au Moyen-Orient et en Afrique, où les coûts devraient augmenter de 12,4%.

Alors que le courtier prévoit une flambée du prix des médicaments comme facteur important au cours des cinq prochaines années, News Assurances Pro fait le point en vidéo.

Lire la suite ici : Frais de Santé : Des coûts en hausse pour 2019 (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro

Résultat 2018 T3 : Légère hausse du chiffre d’affaires pour Axa

L’assureur français Axa a vu son chiffre d’affaires légèrement augmenter sur les neuf premiers mois de l’année, tiré notamment par une bonne dynamique commerciale en Europe.

Les revenus du groupe ont progressé de 0,6% sur un an à 75,8 milliards d’euros en données publiées, cette hausse s’établissant à 3,6% en données comparables, en raison d’un effet de changes lié aux activités du groupe, notamment aux États-Unis et en Asie.

Dans le détail, l’assureur a bénéficié d’une hausse des ventes en Europe, plus particulièrement en Espagne (+5%) et en Italie (+20%), où les ventes de produits d’épargne et prévoyance bondissent grâce à un partenariat avec la banque italienne Banco Monte dei Paschi de Siena (BMPS).

En France, la croissance des revenus est également notable (+6% à 18,9 milliards d’euros), tirée par la branche vie, épargne retraite et l’assurance santé. En revanche, l’assurance dommages accuse un recul des ventes auprès des particuliers et reste stable sur les entreprises. Depuis le début de l’année, l’assureur a accentué sa stratégie sur le
continent américain notamment avec le rachat du réassureur bermudien XL pour 12 milliards d’euros, finalisé le 12 septembre dernier.

Cette acquisition influe sur la période sur le ratio de solvabilité de l’assureur qui tombe à 195% contre 233% à fin juin. Les activités de cette nouvelle entité, nommée Axa XL, sont consolidées à partir du 1er octobre, a indiqué Gérald Harlin, directeur général adjoint et
directeur financier du groupe, lors d’une conférence téléphonique. Avec pour conséquence l’intégration des coûts associés à l’ouragan Michael, survenu en octobre aux États-Unis, évalués à 200 millions d’euros avant impôts et net de réassurance.

“Ceci est environ le double du niveau de charges lié aux catastrophes naturelles habituellement observé au cours d’un quatrième trimestre”, indique l’assureur dans un communiqué, toutefois son impact sera “non matériel à l’échelle du groupe Axa”. En gestion d’actifs, Axa IM affiche entre janvier et septembre une décollecte nette de 5 milliards d’euros ainsi qu’une décollecte nette de 7 milliards d’euros dans sa filiale Alliance Bernstein.

Lire la suite ici : Résultat 2018 T3 : Légère hausse du chiffre d’affaires pour Axa (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro

Résultats 2018 S1 : Bénéfice net en hausse pour Swiss Life

L’assureur suisse Swiss Life a poursuivi sur sa lancée au premier semestre, publiant mardi des chiffres en hausse grâce aux recettes issues des frais et commissions, et a annoncé la nomination d’un nouveau directeur financier.

Sur la période allant de janvier à fin juin, son bénéfice s’est accru de 7% à 561 millions de francs suisses (496 millions d’euros) tandis que son bénéfice d’exploitation a progressé de 6% à 801 millions de francs suisses, a-t-il indiqué dans un communiqué. Les recettes retirées des primes ont augmenté de 4% en monnaie locale, à 10,7 milliards de francs, sous l’impulsion de la Suisse et de la France, son plus gros marché à l’étranger.

Le produit des placements s’est lui établi à 2,2 milliards de francs suisses, dégageant un rendement direct (non annualisé) stable de 1,5%, a détaillé l’assureur zurichois. “Swiss Life est parvenue à maintenir son évolution positive au premier semestre 2018”, a déclaré Patrick Frost, son directeur général, cité dans la communiqué, qui s’est dit satisfait de la progression des frais et commissions.

Alors que les assureurs évoluent dans un environnement difficile face à la pression des taux d’intérêt bas, Swiss Life avait fait le choix de se recentrer sur ses activités les plus rentables, en mettant en particulier l’accent sur les revenus issus des frais et commissions. “Swiss Life a publié des résultats très solides pour le premier semestre 2018”, a réagi Stefan Schuermann, analyste chez Vontobel, dans un commentaire boursier, soulignant que ces résultats montraient notamment l’attrait de la bonne diversification de ses sources de revenus.

Lors de la publication de ses résultats, le groupe a annoncé la nomination de Matthias Aellig, l’actuel chef de la gestion des risques, âgé de 47 ans, à la direction des finances. Il va reprendre le flambeau auprès de Thomas Buess (61 ans) qui a décidé après 10 au sein du groupe de mettre à profit son expérience sans toutefois assumer de fonctions exécutives, a expliqué Swiss Life.

Lire la suite ici : Résultats 2018 S1 : Bénéfice net en hausse pour Swiss Life (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro

Résultats 2017 : Activité en hausse pour Thélem Assurances

En 2017, Thélem Assurances a vu son chiffre d’affaires grimper. Son résultat net est lui en légère hausse par rapport à l’exercice précédent.

Le groupe Thélem Assurances a dégagé un chiffre d’affaires de 347,1M d’euros en 2017, en hausse de 2,1% par rapport à 2016. L’activité de la mutuelle d’assurance a été largement tirée par l’activité non-vie du groupe qui grimpe de 2,3% à 338,7M d’euros. Le portefeuille engrange ainsi 16.178 nouveaux contrats, soit une hausse de 1,7%..

Le résultat net s’établit à 11,7M d’euros, en hausse de 900.000 euros. Il permet de renforcer la marge de solvabilité à 234%

Côté prévoyance, la mutuelle d’assurance affiche un chiffre d’affaires de 4,6M d’euros en hausse de 20%. La branche atteint l’équilibre économique affirme Thélem dans un communiqué. « Thélem assurances est totalement engagée dans une dynamique d’innovation et de réinvention collective. La solidité économique du groupe est établie et nous y apportons en permanence toute l’attention requise mais ce n’est pas suffisant sans à la fois une forte cohésion du tissu social de l’entreprise, une culture et des valeurs fortes”, déclare Daniel Anoni, directeur général de Thélem Assurances.

Lire la suite ici : Résultats 2017 : Activité en hausse pour Thélem Assurances (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro