baisse

Cat’Nat’ : Un coût en nette baisse au premier semestre selon Swiss Re

Le coût des catastrophes naturelles et désastres s’est inscrit en nette baisse au premier semestre, a annoncé jeudi le réassureur suisse Swiss Re, qui estime les pertes économiques à 44 milliards de dollars (37,4 milliards d’euros) contre 117 milliards sur la première moitié de l’année 2016.

Ce chiffre se situe également bien en dessous de la moyenne sur les dix dernières années, qui se monte à 120 milliards de dollars pour le premier semestre, a pointé le groupe suisse dans un communiqué. Sur ces 44 milliards, 23 milliards de dégâts étaient couverts par les compagnies d’assurances, a chiffré Swiss Re qui procède tous les six mois à un bilan.

Les plus fortes pertes ont été engendrées par la série d’orages aux États-Unis entre février et mai, en particulier la tempête de 4 jours accompagnée de grêle qui s’est abattue sur le Colorado, qui a engendré à elle seule 2,2 milliards de dollars de dégâts, dont 1,9 milliard pris en charge par les assureurs. Hors des États-Unis, le cyclone Debbie qui avait touché l’Australie fin mars, est le second événement le plus coûteux, avec 1,3 milliard de dégâts couverts par les assurances.

Sur le premier semestre, les catastrophes naturelles ont représenté 41 milliards de dollars de pertes économiques, tandis que les dégâts engendrés par l’homme, tels que les incendies ou les accidents industriels, se sont eux élevés à 3 milliards, a détaillé Swiss Re. Quelque 4.400 personnes ont perdu la vie ou ont disparu dans ces catastrophes et désastres, contre 4.800 un an plus tôt, a indiqué Swiss Re.

Le nombre de victimes est toutefois susceptible d’augmenter lorsque les décès liés à la canicule en Europe durant le mois de juin seront intégrés à ces premières estimations.

Lire la suite ici : Cat’Nat’ : Un coût en nette baisse au premier semestre selon Swiss Re (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro

Résultats 2017 S1 : Bénéfice net en baisse pour Zurich Insurance

L’assureur suisse Zurich Insurance, en pleine transformation, a publié jeudi un bénéfice net en baisse de 7% au premier semestre à 1,5 milliard de dollars (1,2 milliard d’euros), plombé par le changement dans les règles d’indemnisation au Royaume Uni qui a affecté l’assurance dommages.

Sur les premiers mois de l’exercice, cette révision du taux dit « Ogden », utilisé pour calculer les indemnisations forfaitaires pour les accidents corporels, a grevé ses résultats de 289 millions, a quantifié le groupe dans un communiqué. L’assureur zurichois s’est néanmoins dit en bonne voie pour atteindre ses objectifs pour la période allant de 2017 à 2019, précisant que sur les 1,5 milliard d’économies de coûts visés, 550 millions avaient déjà été faits.

Le groupe, en pleine réorganisation depuis l’arrivée aux commandes l’an passé de Mario Greco, l’ancien patron de l’assureur italien Generali, a vu le bénéfice opérationnel de sa division d’assurance dommages se contracter de 15% au premier semestre. Hors taux Ogden, il s’est toutefois accru de 2%, a-t-il précisé. Ses activités d’assurance vie ont vu leur bénéfice opérationnel grimper de 16%, portées en particulier par la région Asie Pacifique, où la croissance a été soutenue par le Japon ainsi que par l’intégration de l’unité rachetée au groupe financier australien Macquarie.

Dans le communiqué, Mario Greco s’est dit « très satisfait » de ces résultats qui montrent ce que ses équipes ont pu accomplir dans un laps de temps relativement court. Le nouveau patron de Zurich Insurance avait levé le voile en novembre sur sa stratégie lors d’une journée dédiée aux investisseurs, expliquant qu’il souhaitait simplifier la structure du groupe, réduire les coûts et mettre l’accent sur les pans d’activités les plus rentables. Le groupe s’est notamment renforcé dans l’assurance voyage en rachetant en avril l’australien Cover-More Group.

Lire la suite ici : Résultats 2017 S1 : Bénéfice net en baisse pour Zurich Insurance (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro

Réassurance : vers une nouvelle année de baisse tarifaire

Selon Standard and Poor’s, le cycle baissier va se poursuivre, sous la pression concurrentielle. Mais les grands réassureurs résistent grâce à la solidité de leur capital et une politique de souscription rationnelle.  Lire l’article
L’Argus de l’Assurance – Acteurs

Résultats 2016 : Covéa subit la baisse de ses activités Vie

Le groupe d’assurance mutuelle Covéa – Maaf, MMA et GMF – enregistre un recul de 4,9% de son chiffre d’affaires et de 21,4% de son résultat net en 2016. En cause : une baisse de 16,4% du CA des activités vie marquée, notamment, par une diminution volontairement drastique de la collecte en euro. L’activité historique non-vie, en croissance de 0,8%, n’a donc pas pu compenser.  Lire l’article
L’Argus de l’Assurance – Acteurs

Résultats 2016 : Cotisations en baisse pour l’IP d’Audiens

Confrontée aux changements réglementaires et à un secteur de la presse en difficulté, l’institution de prévoyance d’Audiens a vu ses cotisations baisser en 2016.

En 2016, les cotisations de l’IP d’Audiens ont baisse de 1,9% à 258M d’euros. Un recul que le groupe impute à l’effet des contrats responsables, une légère décroissance de la masse salariale dans la presse et aux dispenses d’adhésion des salariés aux contrats collectifs suie à la généralisation de la complémentaire santé.

Cette baisse des cotisations n’entame pas les fondamentaux techniques et financiers « extrêmement sains, avec une marge de solvabilité élevée, une amélioration de sa marge brute technique (22M d’euros) et un résultat net qui demeure bénéficiaire (600.000 euros) », indique le groupe.

L’année 2016 fut par ailleurs marquée par la démission de la mutuelle Audiens qui s’est depuis rapprochée d’Harmonie Mutuelle. En 2016, elle aura réalisé un chiffre d’affaires de 53M d’euros pour 2,4M d’euros de résultat net. Cette dernière devrait changer d’ailleurs changer de nom. Une médiation est actuellement en cours avec, notamment, dans la balance, le sort de quelque 160 salariés.

Côté retraite complémentaire, les cotisations sont aussi en baisse de 5,7% à 997M d’euros. « Elle s’explique par l’évolution du portefeuille suite au regroupement de stock d’adhésions d’entreprises relevant de plusieurs groupes de protection sociale, en application de l’Accord National Interprofessionnel du 13 mars 2013 sur les retraites complémentaires, ainsi que par une diminution des masses salariales observées sur les secteurs de la presse et de la communication », précise le groupe.

Lire la suite ici : Résultats 2016 : Cotisations en baisse pour l’IP d’Audiens (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro