assureurs

100% Santé : Agnès Buzyn « salue les efforts des assureurs »

La ministre des Solidarités a réagi à la position de place prise par la FFA, la FNMF et le CTIP sur le 100% Santé. Elle « salue les premiers efforts des assureurs complémentaires en faveur du pouvoir d’achat des Français en 2019 ».

Les communications sur le 100% Santé s’enchaînent depuis la convocation des assureurs au ministère de la Santé, puis à l’Élysée mardi 18 décembre. Agnès Buzyn, puis Emmanuel Macron avaient appelé les représentants des organismes complémentaires a ne pas augmenter les cotisations au-delà de l’évolution naturelle et de réduire leur frais de gestion pour absorber les effets du 100% Santé.

Message reçu puisque jeudi, la FFA, la FNMF ont annoncé des mesures sur les tarifs et proposé d’accélérer la mise en oeuvre du 100% Santé. Deux communications distinctes qui ont été suivies ce vendredi d’une communication de place conjointe avec le CTIP reprenant notamment les éléments précités.

Dans la foulée, le ministère des Solidarités et de la Santé a réagi. Dans un communiqué, Agnès Buzyn « a salué l’effort annoncé par les organismes complémentaires lors de cette réunion : il permettra de neutraliser, par un reversement aux personnes concernées, la hausse des tarifs prévue en 2019 pour les contrats de base dits ‘contrats au ticket modérateur’ […] L’effort financier supplémentaire consenti par le secteur est évalué à 70 M€ ».

Elle a par ailleurs donné rendez-vous aux Ocam en janvier 2019 pour travailler sur la transparence des frais de gestion et leur réduction pluriannuelle.

Lire la suite ici : 100% Santé : Agnès Buzyn « salue les efforts des assureurs » (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro

Medef : Le candidat des assureurs élu président

Geoffroy Roux de Bézieux, candidat soutenu par la FFA, a été élu président du Medef ce mardi 3 juillet. Il succède à Pierre Gattaz.

La FFA a vu son candidat au poste de patron des patrons remporter la victoire de mardi 3 juillet. Réuni en assemblée générale, le Medef a désigné son nouveau président. Avec 55,8% des voix, Geoffroy Roux de Bézieux succède donc à Pierre Gattaz pour les cinq prochaines années. Il devance Alexandre Saubot, candidat soutenu par la FBF, de 60 voix (284 contre 224).

A 56 ans, le fondateur de Notus Technologies accède (enfin) à la présidence du Medef. Il fut ainsi candidat en 2013 avant de se retirer de la course pour se ranger derrière Pierre Gattaz. Il était depuis trésorier et vice-président du mouvement, en charge du pôle économie.

Reste désormais à savoir comment s’inséreront les assureurs dans les neuf pôles qui composent le Medef et dans le conseil exécutif. Sous la présidence de Pierre Gattaz, Bernard Spitz, président de la FFA, avait obtenu la présidence du pôle international/Europe. Quand à Claude Tendil, il a été nommé le 12 mars dernier vice-président du Medef en charge du social et président du pôle social du Medef.

Lire la suite ici : Medef : Le candidat des assureurs élu président (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro

Digitalisation : l’ACPR invite les assureurs à passer la surmultipliée

La compétitivité du secteur financier français en dépend. Le pôle FinTech Innovation de l’autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) publie, ce 20 mars 2018, une étude inédite sur la révolution numérique dans l’assurance française.  Lire l’article
L’Argus de l’Assurance – Acteurs

Données à caractère personnel : les assureurs presque dans les clous pour mai 2018

Le règlement européen sur la protection des données personnelles (RGPD) doit être mis en œuvre en mai 2018. Le texte est aujourd’hui bien identifié par les assureurs qui doivent cependant encore travailler sur la mise en œuvre du « privacy by design » et sensibiliser leurs collaborateurs.  Lire l’article
L’Argus de l’Assurance – Acteurs

Assurance vie : la flat tax agite les assureurs

Alors que le gouvernement doit présenter le mercredi 27 septembre le projet de loi de Finances (PLF) pour 2018, les assureurs maintiennent leurs actions de lobbying pour assouplir le prélèvement forfaitaire unique de 30% sur les revenus du capital.  Lire l’article
L’Argus de l’Assurance – Acteurs