assurances

Résultats 2019 S1 : CNP Assurances voit son résultat net en hausse

Sur les six premiers mois de l’année 2019, CNP Assurances enregistre une hausse de son chiffres d’affaires et de son résultat net. Toutefois, l’environnement de taux bas en Europe pénalise l’assureur sur son taux de marge sur affaires nouvelles et son taux de couverture du SCR.

Avec un chiffres d’affaires en hausse de 3,6% à 17,6Mds d’euros (+4,6% à taux de change et périmètre constant), CNP Assurances dégage au premier semestre 2019 un résultat net lui aussi en augmentation de 2,3% à 687M d’euros (+3,3% à taux de change et périmètre constant).

En France, l’assureur fait état d’un CA en hausse de 3,9% à 11,9Mds d’euros sur la période. Dans le détail, l’activité épargne / retraite en euros croit de presque 9% quand celle en UC baisse de 6,3% sur les six premiers mois de l’année. « La part en UC diminue légèrement, notamment parce que nous avons réalisé moins de transferts Fourgous, mais elle se maintient à 20,4% », indique Thomas Béhar, le directeur financier du groupe. De son côté, l’activité prévoyance / protection dans l’Hexagone enregistre un chiffre d’affaires en baisse de 2% à 1,2Md d’euros. «  Le taux de marge sur affaires nouvelles diminue de 19,7% à fin 2018, à 13,3% à la fin de ce premier semestre, notamment à cause de la pression liée à une forte baisse des taux », poursuit Thomas Béhar.

En Europe (hors France), le groupe subit également le marché des taux bas. Avec un chiffres d’affaires en baisse de 5,3% à 2,5Mds d’euros, CNP Assurances enregistre une diminution de 22,4% du CA épargne / retraite en UC, notamment à cause « de la commercialisation d’un produit en Italie dont la vente a été interrompue à cause de changements réglementaires », indique Thomas Béhar. Pour autant, le chiffre d’affaires de l’activité prévoyance / protection progresse de presque 7% sur la période, en grande partie grâce à CNP Santander.

Hors Europe, l’Amérique Latine voit son CA en hausse de 10,6% (+16,3% à change constant) à 3,2Mds d’euros et continue de tirer l’activité du groupe, notamment en épargne retraite où le chiffre d’affaires progresse de 16,7% à 2,4Mds d’euros.

Au global, si le groupe enregistre un résultat courant part du groupe en hausse 1,1%, le taux de marge sur affaires nouvelles s’est dégradé à 16,9% sur le semestre (contre 21,3% à fin 2018) en raison de l’impact de la baisse des taux en Europe. Un contexte de taux bas qui pénalise également le taux de couverture de la marge de solvabilité (SCR) de la compagnie qui s’établit à 169% fin juin 2019, contre 187% à fin 2018.

Loi Pacte

Parmi les priorités stratégiques du groupe, figure la loi Pacte pour laquelle Antoine Lissowski, directeur général de CNP Assurances, invite «  à prendre du recul ». « Cette loi va nous amener à travailler de manière plus dynamique sur les encours de nos clients », explique ce dernier.

Ainsi, CNP Assurances, qui souhaite accélérer la conquête de nouveaux clients, veut profiter de cette loi pour repenser et moderniser ses offres. « En assurance-vie, la possibilité de changer de contrats sans perdre l’antériorité fiscale doit inciter la profession à avoir un suivi plus constant de ses clients. Derrière les éléments techniques, nous devons les consulter de manière plus intensive et en période de taux bas, si certains ont choisi d’être élitistes en ne proposant que des UC, nous voulons de notre côté leur offrir des produits avec une bonne sécurité et une bonne liquidité, qui s’inscrivent dans un triptyque UC / Euros / Garanties de prévoyance », poursuit Antoine Lissowski.

Et ce dernier d’ajouter, « à terme, l’intégration de l’IARD dans le cadre du rapprochement avec La Banque Postale va également nous permettre de renouveler le dialogue avec nos clients. Avec LBP, nous allons repenser notre gamme et amplifier nos futurs produits en fonction des besoins du client ».

Priorités stratégiques

Si l’IARD s’inscrit clairement comme une perspective de diversification pour l’assureur, parmi les autres axes stratégiques futurs du groupe, CNP mise sur le développement de nouveaux partenariats  en Europe, notamment sur des offres haut de gamme.

La compagnie – dont l’actionnariat est appelé à évoluer – et qui vient d’étendre la date d’échéance de ses accords de coopération avec BPCE jusqu’au 31 décembre 2030 (contre 2022 initialement prévu), souhaite également optimiser son modèle opérationnel en faisant d’importantes économies. Pour ce faire, CNP table sur la digitalisation de 80% de ses process d’ici à 2022 et « nous prévoyons également de faire des économies récurrentes de l’ordre de 45M d’euros d’ici 2021 », indique Antoine Lissowski. L’assureur souhaite ainsi  optimiser principalement ses coûts de gestion en épargne et en emprunteur ainsi que les coûts des fonctions, grâce à un « travail d’ingénierie » .

Lire la suite ici : Résultats 2019 S1 : CNP Assurances voit son résultat net en hausse (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro

Courtage : Active Assurances sanctionné par la CNIL

La CNIL vient de sanctionner le courtier Active Assurances pour manquement aux obligations de sécurisation des données personnelles prévu par le RGPD. Le montant de l’amende s’élève à 180.000 euros.

La formation restreinte de la CNIL (organe chargé de rendre les sanctions) vient de prononcer une sanction de 180.000 euros à l’encontre du courtier Active Assurances « pour avoir insuffisamment protégé les données des utilisateurs de son site web » indique la Commission nationale de l’informatique et des libertés dans un communiqué.

La CNIL indique avoir reçu un signalement d’un client d’Active Assurances qui, à partir de son compte, pouvait accéder aux données personnelles d’autres clients. Après un contrôle en ligne, la commission a alerté le courtier le jour même pour lui signer le défaut de sécurité et la violation de données qui en résultait, en lui demandant d’y remédier. « Quelques jours plus tard, la société a informé la CNIL que des mesures avaient été prises. Un contrôle sur place a alors été réalisé dans les locaux de la société ».

Après contrôle, le gendarme informatique a notamment constaté que les mesures prises n’étaient pas suffisantes pour empêcher le référencement, identifiants et mots de passe n’étant de leurs côtés pas assez sécurisés. « En conséquence, la formation restreinte a prononcé une amende de 180 000 euros et décidé de rendre publique sa sanction. Elle a notamment tenu compte de la gravité du manquement, en raison de la nature des données et des documents en cause (pièces d’identité, informations relatives à des infractions, données bancaires etc.). Elle a également tenu compte du nombre de personnes concernées, le défaut de sécurité ayant affecté les comptes de plusieurs milliers de clients et de personnes ayant résilié leur contrat avec la société. La formation restreinte a toutefois pris en compte la réactivité de la société dans la correction du défaut de sécurité et sa coopération avec les services de la CNIL », conclut la commission.

Lire la suite ici : Courtage : Active Assurances sanctionné par la CNIL (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro

Nomination : Marc Lo Bono rejoint Thélem Assurances

Thélem Assurances annonce la nomination de Marc Lo Bono comme directeur des systèmes d’information et des moyens généraux.

Marc Lo Bono a été nommé début mai 2019 comme nouveau DSI de Thélem Assurances. Il aura notamment à ce poste la responsabilité des services informatiques et des moyens généraux de la compagnie.

Âgé de 56 ans, Marc Lo Bono est ingénieur diplômé de l’ENSGSI et de l’École supérieure des Mines de Nancy. Après un début de carrière en 1986 comme responsable informatique chez France Transfo, il intègre Axa en 1991 où il travaillera au sein des directions informatiques de plusieurs filiales du groupe (Uni Europe, Direct Seguros, Direct Assurance, Axa Assistance) jusqu’en 2013. Il intègre ensuite Malakoff Médéric en tant que DSI jusqu’en 2017. Marc Lo Bono occupait la direction générale de Viamedis santé, filiale de MMH, jusqu’en 2018.

Lire la suite ici : Nomination : Marc Lo Bono rejoint Thélem Assurances (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro

SPVIE Assurances aux Rendez-Vous du Courtage

Save the date !

Cette année Infopro Digital donne rendez-vous aux courtiers d’assurance, le mardi 2 avril au Parc Chanot à Marseille.

Les Rendez-Vous du Courtage sont l’occasion de décrypter les nouveautés de l’environnement assurantiel. Au programme de cette journée, des conférences et des ateliers permettant de mettre en lumière les défis auxquels font face l’activité. En 2018, l’événement avait rassemblé 1211 courtiers et intermédiaires en assurance.

SPVIE Assurances aux Rendez-vous du Courtage !

SPVIE Assurances renouvelle l’expérience. Le groupe de courtage multi spécialiste vous accueillera sur leur stand n° B13 à partir de 9h30. Venez rencontrer leurs équipes et découvrir les nouvelles offres de l’expert en IARD et Assurance De Personnes ! Un rendez-vous à ne surtout pas rater.

Lire la suite ici : SPVIE Assurances aux Rendez-Vous du Courtage (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro

Courtage : Delta Assurances s’offre Forsea’s

Le groupe Delta Assurances vient d’acquérir Forsea’s, un autre courtier marseillais spécialisé en assurance maritime, transport et logistique. Cette opération doit permettre à Delta de poursuivre son développement sur les risques d’entreprises.

Le courtier marseillais Delta Assurances vient de finaliser l’acquisition de Forsea’s, un autre cabinet phocéen (également implanté à Genève) et spécialisé dans le domaine de l’assurance marine, transport et logistique.

L’opération, dont le montant n’a pas été dévoilé, doit permettre au groupe Delta (300M d’euros de primes en 2018) de poursuivre son développement dans la protection des risques d’entreprises, y compris à l’international. « Les équipes françaises de Forsea’s (5,3M d’euros de primes d’assurance) rejoindront les bureaux de Delta assurances début février, tandis que l’entité suisse demeure toujours présente à Genève », indique Delta dans un communiqué. Nicolas Juge, président fondateur de Forsea’s animera avec son équipe ce centre d’expertise au sein de Delta Assurances.

Lire la suite ici : Courtage : Delta Assurances s’offre Forsea’s (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro