Cercle LAB : Retour sur la 1ère réunion du Club Santé

Le 9 octobre, le Club Santé du Cercle LAB s’est réuni autour du sujet de « l’innovation en assurance santé, l’obsession d’un marché hyper concurrentiel et très réglementé », en présence d’Isabelle Hebert, directrice générale de MGEN et directrice des services innovants du groupe Vyv.

Isabelle Hébert, marraine du Club Santé, a donné le coup d’envoi de ce groupe de réflexion le 9 octobre dernier. Cette première réunion a été consacrée aux services innovants, un axe de différenciation important dans un marché de plus en plus réglementé. Les travaux issus des trois réunions de l’année feront l’objet d’une publication annuelle, qui portera sur l’avenir du métier d’assureur complémentaire. En attendant, voici les points forts de la première séance.

Marie-Sophie Houis, associée de PMP, s’est chargée de présenter le contexte dans lequel émergent et évoluent les services innovants proposés par les complémentaires santé. Isabelle Hébert a abordé la question du cadre règlementaire contraignant et a cité les réseaux de soins et la téléconsultation comme des innovations qui ont eu un impact considérable sur le métier de complémentaire santé. Les services sont devenus incontournables pour les assureurs complémentaires et si a une époque “on faisait des services qui faisaient vendre“, aujourd’hui “si l’on n’a pas le bon service, on ne vend pas“.

Isabelle Hébert a rappelé que d’autres secteurs comme la pharmacie ou l’énergie ont déjà basculé leur modèle économique vers les services et que dans d’autres pays comme les Etats-Unis, le secteur de l’assurance était bien avancé. Les services proposés autour de l’épisode de soins, par exemple, qui combinent des garanties financières et des services d’accompagnement, sont un terrain sur lequel les assureurs complémentaires doivent se positionner, selon Isabelle Hébert.

Elle a insisté sur la nécessité de faire la différence entre les services accessoires et les services essentiels qui peuvent être vecteurs de transformation du modèle économique de demain. Pour la directrice des services innovants du groupe Vyv, le succès des services dépend principalement de leur taux d’usage et de leur intégration au sein d’un parcours de soins. Enfin, Isabelle Hébert a partagé sa vision sur le modèle économique des services de demain.

Cette intervention a été complétée par une présentation de Pauline D’Orgeval, co-fondatrice de la start-up deuxiemeavis.fr. En partenariat avec les organismes complémentaires, cette health tech propose un deuxième avis médical, aux patients atteints d’une maladie grave. Ce service proposé par le biais de la complémentaire santé se heurte pour l’instant à des taux d’usage encore faibles, malgré son taux de satisfaction élevé.

Retrouvez notre dossier éditorial sur les services innovants en santé sur News Assurances Pro.

Le prochain club santé aura lieu le 14 février autour du sujet « Comment faire du réglementaire une arme stratégique ? ». Le club se réunira à nouveau le 6 juin autour du sujet « Comment remettre la gestion du risque au cœur des stratégies ? ».

Lire la suite ici : Cercle LAB : Retour sur la 1ère réunion du Club Santé (source : News Assurances Pro – Media Indépendant des assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance)

News Assurances Pro